Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia
La fête du jour

Mercredi 20 Février
Sainte Aimée

Nièce de sainte Claire d'Assise (✝ 1252)

AMATA OF ASSISI
Partager

ou Amata (de Corano) da Assisi en italien
Vierge.
Elle appartenait à une famille très distinguée d’Assise, celle des Offreduccio comme sainte Claire sa tante et son oncle, frère Rufin. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle était mondaine, très mondaine, jusqu’au jour où, visitant sa tante au couvent de Saint-Damien, elle décida de devenir religieuse.
Elle entra en ce couvent en 1213.
A partir de ce moment, elle pratiqua l’austérité au point que ses jours en furent abrégés.

Vous voulez découvrir d’autres histoires de saints ? Cliquez ici

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc :

En ce temps-là,
Jésus et ses disciples arrivèrent à Bethsaïde.
Des gens lui amènent un aveugle
et le supplient de le toucher.
Jésus prit l’aveugle par la main
et le conduisit hors du village.
Il lui mit de la salive sur les yeux
et lui imposa les mains.
Il lui demandait :
« Aperçois-tu quelque chose ? »
Levant les yeux, l’homme disait :
« J’aperçois les gens :
ils ressemblent à des arbres
que je vois marcher. »
Puis Jésus, de nouveau, imposa les mains
sur les yeux de l’homme ;
celui-ci se mit à voir normalement,
il se trouva guéri,
et il distinguait tout avec netteté.
Jésus le renvoya dans sa maison en disant :
« Ne rentre même pas dans le village. »

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous