Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia
La fête du jour

Mercredi 19 Septembre
Saint Janvier de Naples

Évêque et martyr à Naples (✝ 305)

JANUARIUS
Partager

Il vient en tête de la cinquantaine de patrons que les habitants de Naples se sont donnés. Il leur a tant de fois accordé sa protection en 1497 contre la peste, en 1631, 1698, 1767 et 1779 contre les destructions qu’aurait pu causer l’éruption du Vésuve… Il est prouvé qu’en 432, les Napolitains vénéraient les reliques de l’évêque de Bénévent, martyrisé durant la persécution arienne de l’empereur Constance.
Nous connaissons  le « miracle » du sang de saint Janvier qui, de solide, devient liquide trois fois par an dans la cathédrale de Naples.  L’explication du phénomène n’a pas encore été trouvée. Les journalistes  en écrivent des explications plus ou moins farfelues. Des fidèles appellent cela miracle. C’est vrai qu’un miracle est un « signe » donné par Dieu pour aider notre foi (chose étonnante que rien n’explique scientifiquement). On est jamais obligé d’y croire car la foi reste un acte libre.
Saint Janvier est également patron de Rio de Janeiro.

Vous voulez découvrir d’autres histoires de saints ? Cliquez ici

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 7, 31-35)

En ce temps-là,
Jésus disait à la foule :
« À qui donc vais-je comparer les gens de cette génération ?
À qui ressemblent-ils ?
Ils ressemblent à des gamins assis sur la place,
qui s’interpellent en disant :
“Nous avons joué de la flûte,
et vous n’avez pas dansé.
Nous avons chanté des lamentations,
et vous n’avez pas pleuré.”
Jean le Baptiste est venu, en effet ;
il ne mange pas de pain, il ne boit pas de vin,
et vous dites : “C’est un possédé !”
Le Fils de l’homme est venu ;
il mange et il boit,
et vous dites : “Voilà un glouton et un ivrogne,
un ami des publicains et des pécheurs.”
Mais, par tous ses enfants,
la sagesse de Dieu a été reconnue juste. »

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Pour que la lumière continue à briller dans l'obscurité

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à fournir des articles qui enrichissent, inspirent et informent votre vie catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.