Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 18 septembre |
Saint Joseph de Cupertino
home iconSpiritualité
line break icon

Et si nous fêtions la maternité spirituelle de Marie et de l’Église ?

vierge à l'enfant

© Fred de Noyelle / Godong

Edifa - Publié le 28/05/21

La Fête des mères nous invite à penser non seulement à celle qui nous a donné la vie et nous a élevés mais aussi à la maternité spirituelle dont nous bénéficions sans cesse : celle de Marie et celle de l’Église.

Par son « Fiat », Marie consent au mystère de l’Incarnation et collabore déjà à toute l’œuvre que doit accomplir son Fils. Elle est « Mère », dit le Catéchisme de l’Église catholique, « partout où Il est Sauveur ». Depuis les premiers temps, la Sainte Vierge est appelée « Mère de Dieu ». Son rôle par rapport à l’Église et à toute l’humanité est unique : « Elle a apporté à l’œuvre du Sauveur une coopération absolument sans pareille par son obéissance, sa foi, son espérance, son ardente charité, pour que soit rendue aux âmes la vie surnaturelle. C’est pourquoi elle est devenue pour nous, dans l’ordre de la grâce, notre mère » (Vatican II, Lumen gentium § 61). 

Marie, mère du Christ, est aussi mère des membres du Christ, c’est-à-dire de l’Église. Elle a coopéré par sa charité à la naissance des fidèles dans l’Église. C’est le fruit de son pèlerinage de foi où, fidèlement unie à son Fils jusqu’à la Croix, elle est enfin donnée au disciple comme sa mère : « Femme, voici ton fils » (Jn 12, 27).

L’Église aussi exerce une maternité, parce que nous recevons la vie de la foi à travers elle. « Nous croyons l’Église comme la mère de notre nouvelle naissance, et non pas “en” l’Église comme si elle était l’auteur de notre salut » (saint Fauste de Riez). Parce qu’elle est notre mère, elle est aussi l’éducatrice de notre foi. C’est elle, par exemple, qui nous enseigne que Dieu peut être connu avec certitude par la lumière naturelle de la raison. Si nous n’avions pas appris cela, combien soutiendraient que Dieu est connaissable naturellement ?

Édouard Huber

Soutenez Aleteia !

A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Jean-Michel Castaing
Les sept grâces à recueillir des sept douleurs de Notre-Dame
2
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
3
La rédaction d'Aleteia
Union européenne, vaccination… ce que François a dit dans l’avion...
4
Isabelle du Ché
Les incroyables fruits de la vidéo du père Aymar avec Tibo InShap...
5
WEB2-Jonathan Goodall-CC BY-SA 4.0
La rédaction d'Aleteia
Un évêque anglican devient catholique « après une longue période ...
6
Isabelle Cousturié
Devant le Christ en croix, la prière qui protège de tous les malh...
7
Agnès Pinard Legry
Une enquête révèle le rôle actif de Pie XII auprès des Juifs pend...
Afficher La Suite