Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 05 août |
Dédicace de Sainte-Marie-Majeure
home iconAu quotidien
line break icon

L’amour, la vérité, le pardon… ces attitudes qui aident un enfant à devenir lui-même

FAMILY

Shutterstock

Edifa - Publié le 05/04/21

Grandir dans l'amour - l'amour de Dieu, l'amour des autres - suppose que l'on commence par être soi-même. La famille est appelée à être cette communauté privilégiée où chacun, se sachant aimé inconditionnellement, apprend peu à peu à devenir ce qu'il est profondément.

Vivre en famille, c’est découvrir et aimer le secret de sa propre personne dans ce qu’elle a d’unique. C’est ainsi qu’on devient libre. On ne vit plus alors selon les désirs des autres ou selon un personnage, mais à partir de l’appel profond de sa personne. Cependant donner à l’enfant cette possibilité d’être lui-même n’est pas chose facile. Mais c’est possible.

Pour devenir lui-même, l’enfant a besoin d’amour et de vérité

Dans sa Lettre aux familles (1994) saint Jean-Paul II insiste longuement sur deux mots clés : amour et vérité. Pour devenir lui-même, l’enfant a besoin de pouvoir toujours compter sur l’amour de ses parents. Il ne doit pas avoir peur de « démériter » : tout simplement parce que l’amour que ses parents lui portent n’est pas « mérité », mais donné gratuitement et inconditionnellement. C’est de Dieu – modèle de toute paternité – que les parents apprennent comment aimer leurs enfants. Or Dieu ne calcule pas son amour d’après nos mérites, mais d’après sa tendresse et sa miséricorde, qui sont infinies. « L’amour prend patience ; l’amour rend service ; l’amour ne jalouse pas ; il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil ; il ne fait rien d’inconvenant ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s’emporte pas ; il n’entretient pas de rancune ; il ne se réjouit pas de ce qui est injuste, mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ; il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout. » (1 Co 13, 4-7).

« L’amour, ajoute saint Paul, met sa joie dans la vérité » : pour devenir vraiment lui-même, l’enfant a besoin de vérité. Il a besoin que ses parents l’aiment d’un amour exigeant comme Dieu nous aime, Lui qui nous appelle à donner toujours davantage parce qu’Il sait ce dont nous sommes capables. C’est refuser à un enfant le droit d’être lui-même que de lui mentir, que ce soit pour le protéger ou, pire, pour le flatter. Pourquoi tant de jeunes, aujourd’hui, cherchent-ils désespérément le sens de leur vie ? N’est-ce pas, entre autres, parce que trop d’adultes leur tiennent un langage démagogique, qui n’est rien d’autre qu’un lamentable mensonge ? L’enfant et, plus encore, l’adolescent (malgré les apparences) ont besoin de repères. Ils ont besoin de parents qui savent dire « oui » et « non ». De parents qui osent prendre le risque de déplaire.

Devenir soi-même ne se fait pas en un jour

À l’adolescence, tout particulièrement, la personnalité se cherche de manière souvent déconcertante et passablement éprouvante, notamment pour l’entourage. Mais c’est normal. Et l’adolescent doit pouvoir tâtonner, s’opposer, critiquer, tomber d’un excès dans l’autre, en ayant devant lui des parents qui restent exigeants et miséricordieux. Plus facile à dire qu’à faire devant ces adolescents qui nous provoquent, la tentation est grande de tomber soit dans une sévérité intransigeante, soit dans une permissivité démagogique. Les enfants, quel que soit leur âge, ont besoin d’avoir en face d’eux de vrais adultes qui savent, quand il le faut, affirmer, interdire et imposer.

Mais il faut en même temps que ces adultes soient comme le Père de l’enfant prodigue : les bras toujours ouverts, prêts à pardonner. Pardonner, on le sait, ne consiste pas à oublier la faute (ce qui serait une forme de mensonge) mais à la dépasser. En pardonnant, les parents manifestent qu’ils ne réduisent pas l’enfant à son comportement fautif : il a peut-être désobéi, volé, menti, mais il n’est pas seulement un voleur ou un menteur. Le pardon refuse de coller de telles étiquettes qui, tout autant que les flatteries, enferment l’enfant dans une image mensongère. Seul le pardon – expression d’un amour vrai – permet à l’enfant (l’adolescent) de cheminer sans crainte à la découverte de ce qu’il est profondément. « L’identité profonde de tout homme et de toute femme consiste dans la capacité de vivre dans la vérité et dans l’amour ; plus encore, elle consiste dans le besoin de vérité et d’amour, dimension constitutive de la vie de la personne. Ce besoin de vérité et d’amour ouvre l’homme à Dieu ainsi qu’aux autres créatures », note saint Jean-Paul II dans sa Lettre aux familles. Car c’est en se donnant qu’on se trouve.

Christine Ponsard

Tags:
Éducationenfant
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
La mise en garde du pape François contre la « tentation idolâtre ...
2
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
3
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
4
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
5
Caroline Becker
Les cierges de Notre-Dame de Paris brûlaient-ils toujours au lend...
6
MESSE-TRIDENTINE
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : « L’occasion d’un rapprochement en v...
7
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
Afficher La Suite