Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 27 juillet |
Sainte Nathalie et ses compagnons
home iconSpiritualité
line break icon

Pourquoi la date de Pâques change-t-elle tous les ans ?

DIPTENDU DUTTA / AFP

The moon is seen at the skyline in Siliguri on September 28, 2015. For the first time in decades, skygazers are in for the double spectacle Monday of a swollen "supermoon" bathed in the blood-red light of a total eclipse. The celestial show, visible from the Americas, Europe, Africa, west Asia and the east Pacific, will be the result of the Sun, Earth and a larger-than-life, extra-bright Moon lining up for just over an hour from 0211 GMT. AFP PHOTO / DIPTENDU DUTTA

Edifa - Publié le 29/03/21

Contrairement aux autres fêtes traditionnelles comme Noël, la date de Pâques n’est pas fixe. Pourquoi est-elle arrêtée chaque année selon un calendrier lunaire ?

La fête de Pâques est une fête mobile : sa date varie d’une année à l’autre. Il est vrai que c’est assez désagréable au plan pratique. Mais c’est aussi une bonne occasion de nous souvenir de l’enracinement de la tradition chrétienne dans la tradition juive.

Avant d’être une fête chrétienne, Pessah est une fête biblique. C’est même, à l’origine, une célébration de la nature. Dans la culture nomade, l’année commence au printemps ; on célèbre l’agnelage, qui assure l’avenir du troupeau et la prospérité du clan. Dans la culture sédentaire et rurale, l’année commence à l’automne, début du cycle des travaux des champs. Mais on fête au printemps les premières gerbes d’orge : c’est la fête des Azymes qui, initialement, était distincte de la fête de Pâques.

Un changement de calendrier

Sur cette toile de fond, le Livre de l’Exode dessine la grande épopée de la sortie d’Égypte et de la traversée de la mer. Le 14 du mois de Nisan (« le premier mois ») devient ainsi une sorte de fête nationale. Or le calendrier d’Israël est un calendrier lunisolaire : les douze mois correspondent au cycle lunaire (vingt-neuf ou trente jours), et périodiquement un mois supplémentaire permet de recaler l’année sur le cycle du soleil.

Les chrétiens suivront, eux, le calendrier julien. Sous Jules César, en effet, Rome a fait le passage d’une année de dix mois et trois cent cinquante-cinq jours, commençant au mois de mars, à notre année de douze mois et trois cent soixante-cinq jours, commençant le 1er janvier. La Pâque chrétienne ne coïncidera donc plus avec la Pâque juive, d’autant moins qu’on voudra honorer non pas la date exacte de la Résurrection, mais le dimanche le plus proche de cette date. Ce qui n’était que le premier jour de la semaine est, en effet, devenu le dimanche : dies dominicalis (jour du Seigneur).

Pas la même date pour tous les chrétiens

Il faut ajouter à cela une complication supplémentaire : la date de Pâques ne coïncide pas dans toutes les Églises chrétiennes. L’année du calendrier julien durait onze minutes de trop. À la Renaissance, le décalage cumulé n’est plus supportable. Le pape Grégoire XIII va supprimer dix jours – c’est ainsi que sainte Thérèse d’Avila est morte dans la nuit du 4 au… 15 octobre 1582 ! Il va également supprimer certaines années bissextiles de début de siècle.

Mais le monde orthodoxe ne s’aligne pas sur le calendrier grégorien. De part et d’autre, on observe la même règle, édictée au concile de Nicée : Pâques est le dimanche qui suit le quatorzième jour de la lune de l’équinoxe de printemps. Mais selon que le comput est julien ou grégorien, la fête peut être célébrée le même jour (comme en 2007, 2011 ou en 2014), ou jusqu’à quatre à cinq semaines plus tard (comme en 2002).

Père Alain Bandelier

Tags:
lunePâquesSemaine sainte
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
2
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
3
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
4
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
5
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
6
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
7
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
Afficher La Suite