Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 08 mai |
Saint Aimé Ronconi
home iconAu quotidien
line break icon

Connaître son propre tempérament pour mieux éduquer son enfant

MATKA I CÓRKA

fizkes | Shutterstock

Edifa - Publié le 04/02/21

Saisir son propre tempérament aide à mieux comprendre celui de son enfant. Explications avec Claire Deprey, conseillère conjugale et familiale.

Pourquoi est-il important de tenir compte du tempérament de nos enfants ?
Claire Deprey : Pour ne pas les blesser, d’abord ! Pour arriver à les rejoindre et adapter alors nos réactions, nos demandes et nos exigences. Nos enfants se construisent dans un milieu familial et social qui leur est propre, et leur comportement va s’adapter en fonction de leur tempérament d’une part, et des événements qu’ils vont vivre dans cette famille d’autre part, et ce dès la vie in utero. Il est important du coup de repérer ce qui touche, ce qui blesse notre enfant, mais aussi ce qui le met en joie, ce qui l’ouvre.

Ne risque-t-on pas de les enfermer dans des cases ?
C’est en effet un risque ! Or, le tempérament d’un enfant peut évoluer. Les parents peuvent aider un enfant à l’améliorer, à le canaliser, mais surtout ils ne doivent pas essayer de le changer ! Celui-ci peut s’enrichir de qualités ou de défauts, même à l’âge adulte. Enfermé dans une case, l’enfant est alors bien souvent prisonnier de son tempérament, avec tout ce que cela peut entraîner…

N’est-il pas important que les parents connaissent leur propre tempérament pour adapter leur éducation ?
C’est la base d’un bon éducateur ! Même si l’on se découvre et si l’on apprend beaucoup sur soi-même en devenant parent. Je suis très méfiante vis-à-vis de tous ces outils ou ateliers qui proposent de devenir de bons parents. Plaquer des outils éducatifs sans savoir s’ils sont adaptés à notre propre tempérament n’aura aucun effet positif ! À l’inverse, cela culpabilise bien souvent les parents en leur donnant l’impression d’être de très mauvais parents ou d’avoir les pires enfants du monde !


PATIENCE

Lire aussi :
Connaître la personnalité de son enfant pour mieux l’élever

Travailler d’abord sur nous-mêmes, voir pourquoi telle ou telle attitude chez notre enfant nous agace, nous déçoit ou nous met en joie, comprendre ce que nous reproduisons de notre propre éducation et pourquoi… Tout ce travail d’introspection et de connaissance de nous-mêmes que nous pouvons faire en couple ne peut que nous aider à adapter notre éducation et surtout à avoir un regard bienveillant sur nos difficultés à être de bons parents.

Des enfants avec des tempéraments différents requièrent une éducation adaptée à chacun. L’éducation à la carte, n’est-ce pas trop contraignant pour les parents ?
Dans une famille, il y a une éducation générale, basée sur des valeurs éducatives communes, et une éducation plus personnelle. Cette attention à l’éducation personnelle est récente. Elle est nécessaire, car nos enfants sont tous uniques. Mais elle peut être très néfaste, voire anxiogène. Si l’on insiste trop sur sa différence, l’enfant peut croire qu’il ne ressemble pas aux autres. Et cette situation peut le mettre dans une position de toute-puissance. Cela peut s’avérer épuisant pour les parents et être source de jalousie pour le reste de la fratrie. Tout est une question de dosage et de délicatesse. Être attentif à chacun, en gardant à l’esprit ce que nous, parents, voulons transmettre à nos enfants.

Propos recueillis par Antoine Pasquier


THREE GENERATIONS

Lire aussi :
Éducation : comment ne pas reproduire les erreurs de nos parents ?

Tags:
Éducationenfantparents
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Steuben_-_Mort_de_Napoleon.jpg
Agnès Pinard Legry
Napoléon s’est-il réconcilié avec Dieu avant de mourir ?
2
TEENAGERS, LOVE, PARK
Edifa
Comment distinguer le flirt de l’amour vrai ?
3
WEB2-ALEXEI NAVALNY-RUSSIA-shutterstock_1662094504.jpg
Agnès Pinard Legry
Russie : le message inattendu d’Alexeï Navalny pour Pâques
4
I.Media
Pourquoi la date de canonisation de Charles de Foucauld n’a...
5
POPE FRANCIS
Agnès Pinard Legry
Voici comment participer au « marathon de prière » du pape Franço...
6
Mathilde de Robien
Ces cadeaux de confirmation auxquels vous n’aviez pas pensé
7
Mathilde de Robien
Une émotion, une astuce de saint : accueillir la tristesse avec T...
Afficher La Suite