Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 16 septembre |
Saints Corneille et Cyprien
home iconSpiritualité
line break icon

Trois bonnes raisons de célébrer la Journée de la vie consacrée

SIOSTRY ZAKONNE

Beata Zawrzel/REPORTER

Edifa - Publié le 01/02/21

La Journée de la vie consacrée est célébrée le 2 février lors de la fête de la Présentation de Jésus au Temple. Mais quelles intentions animaient saint Jean-Paul II en 1997 lorsqu’il a décidé d’instituer cette Journée ?

En instituant la célébration de la Journée de la vie consacrée le jour de la fête liturgique de la Présentation au Temple, saint Jean Paul II souhaitait qu’elle « rassemble les personnes consacrées et le peuple chrétien pour chanter, avec la Vierge Marie, les merveilles que le Seigneur accomplit encore en tant de ses fils et de ses filles ». Il y voyait au moins un triple but, sinon trois bonnes raisons.

Rendre grâce pour les sentinelles

« En premier lieu, il est beau et juste de rendre grâce au Seigneur pour le grand don de la vie consacrée » soulignait le pape polonais. De même que Jésus, dans son obéissance et sa consécration au Père, nous dit combien Dieu est avec nous, de même, les personnes consacrées, par leur pleine appartenance à l’unique Seigneur, leur façon de vivre et d’œuvrer, leur dévouement envers les hommes, sont un signe éloquent, une annonce forte de la présence de Dieu aujourd’hui dans le monde. C’est « le premier service que la vie consacrée rend à l’Église et au monde, abondait pour sa part Benoît XVI le 2 février 2006. Au sein du Peuple de Dieu, les personnes consacrées sont comme des sentinelles qui aperçoivent et annoncent la vie nouvelle déjà présente dans notre histoire. »

Faire mieux apprécier la vie consacrée au peuple de Dieu

« En second lieu, cette journée a pour but de faire mieux connaître et apprécier la vie consacrée au peuple de Dieu tout entier, des évêques aux prêtres, des laïcs aux personnes consacrées elles-mêmes », expliquait saint Jean-Paul II en 1997 lors de la première Journée de la vie consacrée. « Le témoignage eschatologique appartient à l’essence de votre vocation, précisait en 2000 à l’attention des consacrés :  Les vœux de pauvreté, d’obéissance, de chasteté pour le Royaume de Dieu constituent un message que vous lancez au monde à propos du destin définitif de l’homme. Il s’agit d’un message précieux : ‘Celui qui veille pour attendre l’accomplissement des promesses du Christ est en mesure de communiquer l’espérance à ses frères et sœurs, souvent découragés et pessimistes face à l’avenir’».  Et d’ajouter : « La vie consacrée est une mémoire vivante du Fils appartenant totalement au Père, qui est vu, vécu et présenté comme unique amour (c’est cela la virginité), comme unique richesse (c’est cela la pauvreté), comme unique réalisation (c’est cela l’obéissance). Cette forme de vie embrassée par le Christ et rendue présente par la vie consacrée est d’une grande importance pour la vie de l’Église ; elle exprime en effet la tension d’une personne vers Dieu qui est Tout, par une vie à la suite du Christ, dans la lumière et la puissance de l’Esprit Saint. La connaissance et l’amour de la vie consacrée naissent donc de l’approfondissement des exigences radicales inhérentes au message évangélique : le but de la vie du chrétien est d’appartenir au Père, dans l’imitation du Christ, sous l’action de l’Esprit. En contemplant le don de la vie consacrée, l’Église contemple sa vocation la plus profonde, celle de n’appartenir qu’à son Seigneur. Voilà pourquoi j’ai affirmé que la consécration spéciale de la vie consacrée est au service de la consécration baptismale de tous les fidèles puisque Dieu doit être Tout en tous »

Célébrer les merveilles accomplies

Le troisième motif concerne les personnes consacrées elles-mêmes : « Elles sont invitées à célébrer ensemble et solennellement les merveilles que le Seigneur a accomplies en elles, expliquait saint Jean-Paul II lors de la première Journée de la vie consacrée. Elles sont conviées à réfléchir sur le don reçu, à découvrir, dans un regard de foi toujours plus pur, le rayonnement de la beauté divine diffusée par l’Esprit dans leur forme de vie, à prendre conscience de leur mission incomparable dans l’Église pour la vie du monde.


SIOSTRY ZAKONNE

Lire aussi :
Prière pour les personnes consacrées




Lire aussi :
Les trois « P » d’une vie consacrée épanouie

Marie-Christine Lafon

Tags:
vie consacree

Soutenez Aleteia !

A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Jean-Michel Castaing
Les sept grâces à recueillir des sept douleurs de Notre-Dame
2
Isabelle du Ché
Les incroyables fruits de la vidéo du père Aymar avec Tibo InShap...
3
Agnès Pinard Legry
Jessie, Jestonie et Jerson, trois frères ordonnés le même jour au...
4
WEB2-SAINTE MONIQUE-GODONG-FR560945A
Anne Bernet
Comment sainte Monique se libéra de son addiction à l’alcool
5
Soeur Nulla
Marzena Devoud
Le miracle qui va faire du cardinal Wyszynski un saint
6
WEB2-Jonathan Goodall-CC BY-SA 4.0
La rédaction d'Aleteia
Un évêque anglican devient catholique « après une longue période ...
7
WEB2-OBSEQUES-BELMONDO-000_9MK748.jpg
La rédaction d'Aleteia
Document : l’homélie des obsèques de Jean-Paul Belmondo
Afficher La Suite