Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 17 juin |
Saint Hervé
home iconAu quotidien
line break icon

Reprendre le travail après une longue pause : comment y préparer ses enfants ?

MOTHER TEEN

Alena Ozerova I Shutterstock

Edifa - Publié le 16/01/21

Pas simple pour les enfants de voir leur mère reprendre le travail après être restée auprès d’eux pendant des années. Trois mots magiques peuvent les aider à mieux vivre cette situation.

Si reprendre un travail après une longue pause peut sembler exaltant, il n’en va pas toujours de même pour les enfants. Martin, 10 ans, souffre de ne plus voir sa maman autant qu’il le voudrait depuis qu’elle a monté son entreprise de confection de robes de mariées. « Ma mère ne veut plus que je rentre déjeuner à la maison, raconte-t-il. Elle dit qu’elle n’a plus le temps, et ça me rend triste. » Solène, 26 ans, se souvient très bien du moment où sa mère a décidé de retourner à la vie active : « Je devais avoir 8 ou 9 ans. À l’époque, je l’ai vraiment pris comme un abandon. » Ces enfants ont un point en commun : ils n’ont pas été suffisamment préparés à l’absence de leur mère.

Amélie, mère de trois enfants, l’avoue : « J’aurais dû anticiper davantage. Je me suis dit qu’ils étaient grands et que cela allait se faire tout seul, mais j’avais tort. » Quand, il y a cinq ans, elle a pris la décision de reprendre son poste de professeur de français, ses enfants n’ont pas très bien réagi, en particulier sa dernière ! « Elle n’était qu’en CM2 à l’époque, et elle était vraiment très inquiète. Elle s’est retrouvée du jour au lendemain à devoir se gérer elle-même. Ça n’a pas été facile, ni pour elle, ni pour moi. Elle se sentait abandonnée, livrée à elle-même. Et moi, j’avais l’impression d’être une mauvaise mère. » Bernadette Lemoine, psychologue et psychothérapeute, est spécialiste de l’angoisse de séparation auprès des parents et des éducateurs. Pour elle, les mamans doivent utiliser trois mots magiques : prévenir, rassurer, écouter.

Demeurer disponible pour son enfant

« Ne prévenir son enfant que trois semaines à l’avance, c’est trop tard, estime-t-elle. Il faut l’annoncer très tôt, il faut que l’enfant ait le temps de se faire à l’idée. Les mamans n’en ont peut-être pas conscience, mais c’est un vrai changement dans la vie d’un enfant. »

Deuxième point, et pas des moindres : les parents doivent à tout prix rassurer leur enfant. « Il faut qu’il ressente plus que tout l’amour de sa maman en particulier. Par exemple, elle pourra dire : “Ce n’est pas parce que je ne suis plus aussi présente que je ne t’aime plus. Je serai toujours là pour toi, quoi qu’il arrive. Sache que je continue à t’aimer même quand je ne suis pas avec toi.” »

« Les mamans doivent utiliser trois mots magiques : prévenir, rassurer, écouter. »

Troisième point tout à fait essentiel : il faut demeurer disponible pour son enfant, rester à son écoute. « Quand j’ai repris le boulot après seize ans de pause, mon stress s’est ressenti, raconte Emma. Je travaillais tous les jours jusqu’à 11 h du soir, et parfois le week-end. Je n’arrivais pas à équilibrer mon travail et ma vie de famille. » Pour Bernadette Lemoine, ce genre de situation est à éviter à tout prix : « Pouvoir se détendre, c’est primordial pour soi et pour sa famille. Même si on travaille, on ne doit pas perdre de vue ceci : nous sommes responsables de l’éducation de nos enfants jusqu’à ce qu’ils arrivent à l’âge adulte. »

Anne-Laure d’Artigues


BEAUTIFUL WOMAN WORKING

Lire aussi :
Reprendre le travail après 40 ans, mission (im)possible ?

Tags:
Enfantsmèretravail
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-MAYLINE-MIRACLE-EMMANUEL TRAN
Agnès Pinard Legry
La guérison de Mayline, le miracle attribué à Pauline Jaricot
2
Brother, Sister, Family
Edifa
Parents, évitez ces erreurs avec votre aîné
3
Mathilde de Robien
Après des infidélités et une séparation, comment Jésus a finaleme...
4
Anna Gebalska-Berekets
Sœur Julie, l’ange de la bonté des camps nazis
5
Agnès Pinard Legry
Les punchlines de Mgr Aupetit face à Jean-Jacques Bourdin
6
ROSE
Robert Cheaib
Avant de tomber amoureux, mariez-vous !
7
Mathilde de Robien
La plus belle question à poser à votre conjoint le soir en rentra...
Afficher La Suite