Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 19 avril |
Saint Léon IX
home iconAu quotidien
line break icon

Bébé : les bienfaits du portage en écharpe

MATKA Z DZIECKIEM

Pixel-Shot | Shutterstock

Edifa - Publié le 19/12/20

Pour emmener votre bébé partout avec vous, pourquoi ne pas opter pour une écharpe de portage ? Légère et facile d'utilisation, elle présente de nombreux atouts.

Beaucoup de jeunes mamans s’enthousiasment pour le portage en écharpe, aussi rassurant que pratique. Conseils en la matière d’Elise Drouin, maman, puéricultrice et animatrice de réunions sur les techniques du portage.

D’où vient la pratique du portage d’un bébé ?
Elise Drouin : Il existe déjà depuis longtemps en Asie, en Amérique du Sud et en Afrique. Selon les pays, les techniques diffèrent, mais les bienfaits du corps à corps et de la proximité prolongée ont été perçus universellement. L’écharpe est sûrement l’un des moyens de portage les plus simples : pas de pression, pas de boucle en métal ou en plastique. Dès sa naissance, un bébé peut être porté en toute sécurité, jusqu’au moment où il devient trop lourd.

Quels sont les bienfaits pour le développement du bébé ?
A sa naissance, le bébé vient de passer neuf mois au chaud, à sentir tous les mouvements de sa mère, à entendre son cœur. Le fait d’être lové contre elle lui permet de retrouver ces sensations, d’être bercé, et de s’apaiser. En plus, la chaleur de sa mère, ce qu’il sent, ce qu’il voit, ce qu’il entend, stimulent ses sens. Grâce à ces moments d’intimité, parents et bébés se découvrent, se touchent, communiquent. Ce contact enveloppant peut aider à renforcer les liens.

Quels avantages constatez-vous pour la santé du bébé ?
Le portage en écharpe est recommandé afin de maintenir les jambes du petit dans une bonne position, permettant ainsi un développement harmonieux des articulations des hanches et des os de son bassin. En outre, il permet à l’enfant de ne pas reposer sur ses parties génitales. L’enfant est assis, et ses jambes sont à la hauteur de son bassin. Dans les cas de reflux gastrique, il procure aussi soulagement et détente. Dernier avantage : dans la rue, l’enfant est assis plus haut que dans une poussette et se trouve donc moins exposé aux gaz d’échappement.




Lire aussi :
Bienfaits et risques du cododo

La mère, ou les autres porteurs, y trouvent-ils également leur compte ?
Les intérêts du portage sont là aussi multiples. Fini l’embarras des poussettes dans le bus ou le métro. L’état de la route ne présente plus de problème. Autre atout pour le père ou la mère, les douleurs dorsales sont quasi inexistantes, car le poids est réparti sur plusieurs zones : les épaules, la poitrine, le dos et les hanches. En outre, le porteur garde les mains libres pour vaquer aux occupations domestiques, câliner Bébé ou s’occuper d’un aîné. Souvent, les parents laissent pleurer leur bébé parce qu’ils ont d’autres urgences. Avec le portage, finis ces dilemmes… bien commode à l’heure des pleurs du soir ! Vers 8-9 mois, quand arrive l’angoisse de séparation, le contact rassurera le bébé. Enfin, un allaitement discret est tout à fait envisageable quand il est dans l’écharpe.

Comment installer l’enfant ?
Les positions varient en fonction de son âge et de son développement. Un nouveau-né pourra être porté contre soi, en face à face, en berceau ou en hamac. A partir de 4 mois, il commence à s’éveiller, et sera heureux de faire face au monde. Vers 8-9 mois, lorsqu’il sait bien tenir son dos et sa tête, le portage sur la hanche ou sur le dos, au choix, est indiqué.

Quelles différences avec un porte-bébé classique ?
En plus des avantages déjà cités, l’écharpe permet un ajustement adapté à chacun et à chaque circonstance, alors que rares sont les porte-bébé qui conviennent vraiment aux diverses physiologies et qui soient confortables pour le porteur et même pour l’enfant. Cette écharpe, on peut l’acheter dans quelques boutiques spécialisées ou la commander en ligne. Mais la solution la plus économique consiste à la fabriquer soi-même. Un vrai jeu d’enfant, puisque ce n’est en fait qu’un grand rectangle de tissu !

Propos recueillis par Sylviane Boudaff


BABY

Lire aussi :
Naissance compliquée : ces paroles réparatrices à dire à son bébé

Tags:
bébé
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
BENEDICT XVI
Hugues Lefèvre
Une 94e année éprouvante pour le pape émérite Benoît XVI
2
WEB2-Quentin-Bernier-Gravat-VILLE-DE-VINCENNES.jpg
Agnès Pinard Legry
Vincennes : l’élu avait aussi l’Ordre de Malte dans l...
3
Marzena Devoud
Les six choses (importantes) à savoir sur les funérailles du prin...
4
WEB2-LES-FRANGINES-YOUTUBE.jpg
Bérengère Dommaigné
« En quelques secondes, tu fais pleurer le monde », Les Frangines...
5
Funeral of Prince Philip
Marzena Devoud
L’adieu de la reine Elizabeth à son époux
6
adoption
Cerith Gardiner
Parents de cinq enfants, ils adoptent une fratrie de sept frères ...
7
La rédaction d'Aleteia
Il y avait-il un saint à bord du Titanic ?
Afficher La Suite