Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 21 février |
Saint Pierre Damien
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Comment rester uni à son conjoint malgré sa mort ?

Veuve regardant photo de son mari décédé

Photographee.eu - Shutterstock

Edifa - publié le 01/11/20

Quand l’un des époux vient à mourir, le lien juridique et sacramentel qui les unissait disparaît. Est-ce à dire que leur amour s’éteint ? Absolument pas. Il est même appelé à grandir, plus vivant que jamais.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

Après le décès de son âme sœur, le conjoint qui reste sait que celui qui est parti demeure présent dans son cœur. Il s’agit d’une présence réelle. Puisque le Christ se trouve dans notre cœur et qu’Il ne fait qu’un avec tous les membres de son Corps mystique, nous avons le droit de penser que nos défunts habitent notre cœur, en train de nous aimer et de prier pour nous. Si nous souffrons à la pensée que nous aurions dû leur demander davantage pardon lorsqu’ils étaient encore sur terre, rappelons-nous que, dans leur éternité, ils n’ont aucun mal à nous pardonner !

« Compagnons d’éternité »

Certes, le conjoint qui reste peut fonder un nouveau foyer et recevoir une nouvelle fois le sacrement de mariage. Si c’est une veuve, elle aura dans le Ciel deux hommes qui lui feront la cour et on ne l’accusera pas de bigamie ! Du temps de Jésus, les sadducéens – ceux qui ne voulaient pas entendre parler de résurrection des morts sous prétexte que les premiers livres de la Bible n’en parlaient pas – se servaient de cet exemple pour se moquer des pharisiens qui y croyaient. Ils se racontaient en rigolant l’histoire de cette femme qui avait épousé successivement sept maris. « ‘’Alors, à la résurrection, duquel des sept sera-t-elle l’épouse, puisque chacun l’a eue pour épouse ?’’ Jésus leur répondit : ‘’Vous vous égarez, en méconnaissant les Écritures et la puissance de Dieu. À la résurrection, en effet, on ne prend ni femme ni mari, mais on est comme les anges dans le ciel.’’ » (Mt 22, 28-30). Jésus ne dit pas que nous deviendrons des anges, puisque, précisément, nous retrouverons alors notre corps. Mais ce sera tellement un corps de gloire que nous serons comme des anges, c’est-à-dire que notre corps, notre sexualité seront transfigurés au point que nous pourrons aimer plusieurs personnes à la fois et leur manifester cet amour avec des gestes « angéliques » !

Mais il ne manque pas de veufs et de veuves qui choisissent de ne pas se remarier et qui préfèrent vivre l’épreuve de leur veuvage comme un noviciat, comme une ultime préparation au plein épanouissement de leur amour. Ils croient de tout leur cœur que les plus belles années de leur mariage sont à venir, à cette différence près que ce seront des siècles sans fin. Sans une seconde d’ennui, sans l’ombre d’une dispute, d’un malentendu ou d’une jalousie ! « Compagnons d’éternité », ils le seront à jamais !

Père Pierre Descouvemont


VEUF PLEURANT

Lire aussi :
Veuf, veuve : comment continuer à vivre sans l’autre ?




Lire aussi :
Prière d’un veuf qui se sent seul

Tags:
MariageMortveuvage
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite