Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 26 novembre |
Saint Innocent d'Irkoutsk
home iconSpiritualité
line break icon

Un bon test pour savoir si on aime suffisamment Dieu

Pfeiffer | Shutterstock

Edifa - Publié le 08/10/20 - Mis à jour le 08/10/20 à 09:55

La Parole, froide au départ, telle une pierre silex, communiquera sa flamme si on la frotte un peu contre son cœur. Mais savez-vous vraiment bien vous y prendre ?

Petit exercice pratique. Prenez une feuille de papier et, après avoir lu soigneusement l’Évangile, refermez-le et notez ce que vous avez retenu. Relisez le texte et comparez votre copie à l’original. Il y aura sans doute des trous, des imprécisions, des angles morts, des contre-vérités.

Quel est l’intérêt de cet exercice ? Réaliser que nous lisons trop souvent un article en y lisant ce que nous voulons y lire. L’attention vraie est donc affaire d’amour. Quand l’amour convoite pour soi, la mémoire est toujours sélective. Mais si l’amour veut faire plaisir, alors l’œil ou l’ouïe retiennent le moindre détail. L’attention comme la bonne mémoire sont donc des tests redoutables. Y compris pour tester son amour envers le Seigneur et sa Parole.

Connaître et embrasser la Parole

Si on entend « glace au chocolat » ou « délices de printemps » alors notre esprit s’éveille. Il écoute. La réalité qui s’est ainsi formée en nous nous attire. Il en est ainsi du Père quand Il entend son Fils : Il l’aime. Ses paroles sont sa parole. Or, l’amour que le Père a pour son Fils produit en Lui une réalité qui L’attire vers le Fils, comme l’image intérieure d’un délice m’aspire… Cette réalité qui se forme en Dieu vers le Fils et qui les unit, c’est cela l’Esprit.

S’Il nous est donné, notre esprit devient comme celui du Père, aimanté par le Fils. Les paroles du Fils deviennent nôtres ; ses pensées plus chères que nos pensées. Mieux ! Nous cherchons dans ses paroles leur sens plénier pour restituer et la puissance et les nuances de leurs saveurs. Travaillé par l’Écriture, nous aimerions le connaître par cœur, et l’embrasser… Comme l’amoureux baise une lettre d’amour. La Parole, froide au départ, telle une pierre silex, communiquera sa flamme si on la frotte un peu contre son cœur.


PSZCZOŁA MIODNA

Lire aussi :
Butiner la Parole de Dieu à la manière d’une abeille

Père Paul-Marie Cathelinais

Tags:
evangilemeditation
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
Afficher La Suite