Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Les dix commandements de la bienveillance en famille

FAMILY
Shutterstock | Liderina
Partager

Demeurer dans la bienveillance est un fruit de l’Esprit. Mais comment garder et cultiver ce regard d’amour vraiment chrétien en famille ? Quelques pistes pour renforcer ce savoir-être chez tous les membres de votre famille.

L’étymologie du mot bienveillance évoque non seulement le « bien », mais aussi le fait d’être « ensemble » et « en accord ». Semer une culture de bienveillance en famille, c’est donner à chacun la même écoute, la même importance, la même compréhension qu’on souhaiterait qu’on nous donne. Et voici dix clés pour réussir à cultiver cette attention fraternelle avec les siens.

Imiter le regard du Christ

Essayer de regarder son conjoint ou ses enfants comme le Christ les regarde, transforme l’approche qu’on peut avoir envers eux.

Éviter les discussions qui fâchent

En famille, à table, bannir toute discussion sur les notes et les résultats scolaires des enfants, sinon le repas devient un lieu pénible pour eux, l’ambiance est plombée, et ils ont le sentiment de n’exister qu’à travers leur statut d’élève.

Prier pour rester zen pendant les disputes

En cas de désaccord avec son conjoint, éviter de l’interrompre, l’écouter et, si l’agacement se fait trop sentir, prier en silence quelques secondes pour se calmer, plutôt que de partager des paroles ou un ton trop coupant.

Passer du temps de qualité avec chacun

 

Donner du temps gratuit à chacun, enfant ou conjoint. Un temps peut-être court mais où l’on soit entièrement disponible. Celui qui en bénéficie voit qu’il compte aux yeux de l’autre et qu’il est important.

Écouter ses enfants et les faire parler

Au coucher des enfants, leur faire raconter deux événements de la journée, le plus triste et le plus joyeux pour comprendre mieux ce qui les anime. Ainsi les enfants se sentiront écoutés et pourront facilement exprimer leurs émotions.

Faire des erreurs des enfants un tremplin

Apprendre à regarder les erreurs de ses enfants comme des opportunités d’apprentissage est très important. Leur demander où ils pourraient s’améliorer, cela les implique et leur apprend à s’évaluer. On est souvent étonné de la justesse de leur appréciation.

Cultiver la gratitude aptitude

Organiser de temps à autre un repas où chacun peut dire les mercis qui lui viennent à l’esprit, à l’un ou l’autre des membres de la famille. On peut faire la même chose en complimentant chacun pour des actions particulières ou ses qualités propres.

Montrer l’exemple d’humilité

Savoir reconnaître sa responsabilité, en cas de débordement, et s’en excuser. C’est juste, et cela apprend aux enfants à agir de même.

Fuir les calomnies et les médisances

Lorsque parfois la conversation dérape vers la médisance, changer de sujet.

Encourager et les féliciter ses enfants

 

Ne pas juger les enfants à partir de leurs défauts mais à partir de leurs qualités : cela les poussera au bien. Ce sur quoi on se concentre, on le fait croître et on le récolte.

Florence Brière-Loth