Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

Sourire, le meilleur remède anti-stress

ODPOCZYNEK
CITAlliance | DepositPhotos
Partager

Travail, enfants, conjoint, transports… Le stress peut s’inviter de plusieurs façons dans notre vie et peut même devenir notre compagnon au quotidien. Mais qu’il soit durable ou de passage, il est possible de le combattre par… le sourire !

Le sourire est un indicateur non verbal du bonheur. Et si le fait de sourire pouvait avoir un effet bénéfique sur le stress et induisait un état de plus grande félicité, d’un plus grand bien-être ? Les sourires sont généralement divisés en « sourires standard » qui font intervenir les muscles qui entourent la bouche, et en « sourires authentiques » qui utilisent les muscles encadrant à la fois la bouche et les yeux. C’est le second type de sourire qui influe le plus sur notre état physique. Comment cela marche-t-il ? Il semblerait que le sourire, tout comme le rire d’ailleurs, pourrait agir sur le cortisol, une hormone liée au stress. Vous avez sans doute déjà remarqué qu’il est difficile d’être ou de rester agressif face à un sourire. En effet, celui-ci, donné ou reçu, amène des pensées positives et, du coup, fait descendre le niveau de stress et d’agressivité. À consommer sans modération au sein de notre famille et de notre couple !

Au travail comme en famille

C’est ce que s’est dit Clément en découvrant les résultats de plusieurs études, comme celles de l’université du Texas et de l’université du Tennessee (États-Unis). Ce qui l’engage à reprendre courage. En effet, il déplore que sa femme Leticia affiche très souvent une mine contrariée et boudeuse. Il ne sait comment faire pour l’aider à voir la vie sous un jour plus optimiste. Une plus grande maîtrise de ses expressions faciales aidera sans aucun doute Leticia à se sentir davantage à l’aise face à la vie. En offrant un visage plus lumineux, elle attirera également plus de réactions agréables de la part de ses interlocuteurs. N’est-ce pas aussi ce que dit la loi scoute quand elle propose que « le scout sourie et chante dans les difficultés » ? On demande aux hôtesses de caisse des supermarchés d’offrir systématiquement un sourire à leurs clients : « Pensez à sourire, vous diminuerez l’agressivité éventuelle de vos interlocuteurs ». Nous pouvons, nous aussi, en famille ou au bureau, utiliser ces bons conseils !

Marie-Noël Florant