Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 28 octobre |
Saint Jude

Pratiquez-vous le “progging”, contraction de “pray” et “jogging” ?

Shutterstock

Edifa - Publié le 29/06/20

Le sport est bon pour la santé, c’est une certitude. Et s’il était aussi bon pour la vie spirituelle ? Si vous courrez tous les jours quelques kilomètres, essayez de prier en avançant. Vous verrez, c’est facile !

Qui ignore encore ce qu’est le plogging ? Ce concept, inventé en Suède, consiste à courir tout en ramassant les détritus. Plogging est issu de la contraction du mot jogging et du verbe plocka upp (ramasser en suédois). Ramasser les détruits en courant, c’est à la fois se faire du bien et faire une bonne action. On appelle cela « le jogging engagé ». Mais il y a d’autres façons de « se faire du bien » et de « faire une bonne action ». Nommons cela le « progging » : prier en courant.

Se dépenser utile et prier en avançant

Pour devenir un « proggeur » professionnel, il faut commencer en douceur. Avec un échauffement réciter le Je crois en Dieu, avec des étirements dire le Gloire soit au Père. La première fois, il faut juste courir en récitant un Je vous salue Marie. Puis, petit à petit augmenter la cadence et essayer de courir un chapelet.

Et pourquoi ne pas viser la prochaine fois le rosaire et préparer ainsi un semi-marathon ? Dans le chemin vicinal, quand un ploggeur soigne le talus, le « proggeur », lui, soigne son salut (mais rien n’interdit de faire les deux en même temps). Les mauvaises langues diront que le « proggeur » n’a rien inventé non plus. Le pèlerin ne l’a pas attendu pour « se dépenser utile » et prier en avançant. Qu’à cela ne tienne, s’il suffit d’un néologisme pour attirer l’attention des sportifs, autant en profiter !

Gabrielle Cluzel


GROUP RUNNING

Lire aussi :
Et si le footing menait à la prière ?

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
Prièresport
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Camille Dalmas
Derrière la phrase du Pape sur les homosexuel...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
Marzena Devoud
Le rituel matinal du pape François avant de s...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
belle mère et belle fille
Jeanne Larghero
S’embrouiller avec sa belle-mère en trois leç...
dessin caricature
Guillaume de Prémare
Terrorisme islamique : l’impasse du droit au ...
Afficher La Suite