Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 03 décembre |
Saint François-Xavier
home iconSpiritualité
line break icon

Quatre petites prières pour surmonter une période difficile

Por Stock-Asso/Shutterstock

Edifa - Publié le 07/04/20

Les épreuves sont indissociables de l’existence humaine. Mais, chaque fois, leur survenue résonne comme une sorte de trahison de la vie. Durant ces instants douloureux est-il possible de dire à Dieu autre chose que « Eli, Eli, lama sabachthani ? » (Mc 15, 34) ?

Quand un épisode douloureux de notre vie se termine bien, nous disons volontiers que l’événement était providentiel. Tel le cas d’un homme qui se casse le poignet et qui, à l’hôpital, se trouve dans un service où travaille une charmante infirmière qui devient sa femme. En pareil cas, point n’est besoin d’avoir la foi pour reconnaître dans cette heureuse coïncidence un clin d’œil du Ciel. Mais que penser et surtout que faire lorsque les événements ne tournent pas du tout à notre avantage ? Est-il possible de dire en toutes circonstances, comme la petite Thérèse le faisait : « Tout est grâce ! » ?

Relire certains versets de la Bible

Lorsqu’un événement grave a lieu, il est tout à fait normal, dans un premier temps, de se révolter contre le mal qui se produit. Dieu n’aime pas voir ses enfants souffrir d’un cancer ou d’un échec familial. Il a horreur du mal, Il ne le veut pas ! Mais lorsque le mal est là, il faut, le plus vite possible, se souvenir des versets de la Bible qui peuvent aider à rester en paix lors d’une épreuve. Par exemple : « Dieu fait tout concourir au bien de ceux qui L’aiment » (Rm 8, 28) ; « Dieu ne permet pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces » (1 Co 10, 13).

Et pourquoi ne pas dire à Dieu :

« Ces versets, j’écoute le Seigneur me les redire et je demande à l’Esprit-Saint de les faire retentir dans le fond de mon cœur. Je les rumine, je les transforme en paroles de vie et peu à peu, au lieu d’être obsédé par ma déception ou ma colère, je redis avec Jésus et comme Lui : « Père, que Ta volonté soit faite et non la mienne ! » (Mc 14, 36) ».


Sad - Woman - Desperate

Lire aussi :
Six psaumes à lire pour surmonter les moments difficiles de la vie

Méditer la vie des saints

Il est aussi intéressant de relire les quatre pages que le Catéchisme de l’Église catholique consacre au mystère de la Providence (§ 302-314), pour se rappeler la façon dont tous les saints acceptent leurs contretemps et leurs échecs.

Une méditation qui peut aider à parler ainsi au Seigneur :

« Père, je ne sais vraiment pas pourquoi Tu permets cette épreuve dans ma vie, pourquoi Tu n’as pas demandé à mon ange gardien de m’empêcher de commettre cette gaffe, d’avoir cet accident, mais je crois que c’est pour mon bien ! Un bien que je ne connaîtrai probablement qu’au Ciel ! »

Remercier le Seigneur

Même si les mots de remerciements ne vont pas venir spontanément, il est bon de dire à Dieu :

« Je Te remercie de m’avoir jugé digne de porter cette croix, pour sauver le monde avec Toi. Je vais Te redire avec saint Paul : « J’achève en ma chair ce qui manque à ta Passion, ô Christ, pour ton Corps qui est l’Église » (Co 2, 24). Je vais essayer de ne plus jamais oublier ce que disait souvent le Curé d’Ars à ses paroissiens : « Chacun a sa croix. Si on en connaissait tous les mérites et qu’on pût les prendre, on se les volerait les uns aux autres ! »




Lire aussi :
Ils vivent la louange en ligne pendant le confinement

Demander de l’aide pour traverser une épreuve

Mais surtout, il faut Lui demander de l’aide :

« Seigneur, donne-moi ton Esprit pour que j’arrive à réagir à tous les desseins impénétrables de ta providence en m’unissant au « oui » que Tu n’as jamais cessé de dire, qui plaît infiniment au Père et qui sauve le monde ! »

Pierre Descouvemont

Tags:
Prièresouffrance
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Domitille Farret d'Astiès
Olivier Giroud a une bonne nouvelle à annonce...
Afficher La Suite