Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 23 novembre |
Saint Clément Ier
home iconAu quotidien
line break icon

Et si le secret des couples qui durent, c’était l’humour ?

SZCZĘŚLIWA PARA

Shutterstock

Edifa - Publié le 03/04/20

Les contraintes du quotidien, les disputes, les coups de blues, la routine… Tout ceci peut influencer négativement la sérénité d’un couple. Et si l’humour était un remède imparable aux aléas de la vie conjugale.

L’ennui est l’ennemi mortel du couple. Sans une profonde communication pour s’ajuster aux évolutions inévitables de l’un ou de l’autre, et sans fantaisie, on ne voit pas très bien comment un couple peut s’installer dans la durée. Le ronron quotidien, la routine terne et ennuyeuse ne sont en général pas appréciés. Certes, il y a des exceptions : des conjoints qui aiment tellement leur tranquillité qu’ils s’accommodent très bien d’une vie calme et sans turbulences. Il existe des « couples somnifères » qui aiment le calme plat de la paix, l’absence de problèmes, le confort dans une douce somnolence. Mais en général, les conjoints entendent mettre un peu de piment dans une vie qui, sinon, aurait vite tendance à l’hibernation.

Quelques règles de l’humour dans un couple

L’humour est un comportement nécessaire dans une vie de couple. Il est une forme de la fantaisie qui est appréciée dans la vie sociale comme dans la vie familiale. Il permet de dédramatiser des situations, fait naître des sourires entendus, réduit les tensions. Mais l’humour n’est pas donné à tout le monde. Certains sont tellement sérieux qu’ils oublient qu’il y a, en chacun de nous, un enfant qui a aussi besoin de jouer, de se détendre, de faire des farces.




Lire aussi :
Couples en reconfinement : les bons réflexes à prendre pour éviter les tensions

Reste qu’il y a humour et humour ! Il y a l’humour grinçant de ceux qui se moquent, facile, parfois vulgaire, qu’on rencontre souvent chez certains humoristes. Il y a un humour-esquive, qui est une élégante pirouette pour ne pas parler de soi ou ne pas répondre aux questions sérieuses qu’on lui pose. Il y a l’humour narcissique de celui qui cherche à plaire, voire à épater, et à donner de soi l’image d’un être plein d’esprit. Mais l’humour qui est apprécié, c’est l’humour finaud de celui qui relativise le poids des contraintes de la vie. Il est signe qu’il possède une certaine force, puisqu’il paraît ne pas faire un drame des difficultés du quotidien. Cet humour apporte gaieté et détente au sein d’un couple. Il est surtout rassurant pour le conjoint qui a besoin de cette force sécurisante. Être drôle, amusant, fantaisiste est une qualité importante tant qu’elle se situe dans les limites du raisonnable.

Denis Sonet

Tags:
ConfinementCouple
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Messe publique en France - Lyon
Agnès Pinard Legry
Reprise des messes : ce que l'on sait du futu...
Henri Quantin
Face à l’épidémie, êtes-vous thespien ou bocc...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
Afficher La Suite