Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 01 décembre |
Saint Eloi
home iconAu quotidien
line break icon

La voiture, le « confessionnal » de mon enfant

mère et fils en voiture

© ArtFamily - Shutterstock

Edifa - Publié le 14/12/19

Avez-vous déjà remarqué que les trajets en voiture avec les enfants sont souvent des moments d'intimité très précieux ? Que de choses on peut dire en voiture ! On est tout près l'un de l'autre, mais on ne se voit pas l’un l’autre. Et si le passager s'installe à l’arrière, n’importe quelle voiture vaut un confessionnal…

Après des années, j’entends encore une petite voix étranglée dire d’un ton qui se voulait détaché : « À propos, les 10 euros que tu as cherchés, je crois bien que c’est moi qui les avais pris ». Cet aveu difficile, me l’aurait-on fait en face à face dans une chambre ? Amorcer une conversation se fait aussi facilement en voiture que n’importe où et si le poisson ne mord pas, il est plus facile qu’ailleurs de « laisser tomber », les incidents de parcours permettant, sans gêne pour personne, de changer de sujet. Dans les familles nombreuses où il est si rare qu’un enfant se retrouve seul avec son père ou sa mère pour une conversation qui ne sera ni entendue ni interrompue, ce type de trajets ne peut être que bénéfique.

L’art d’initier un dialogue franc avec son enfant

Les enfants qui parlent peu ne sont pas toujours ceux qui n’ont pas besoin de s’exprimer, au contraire. Ce sont souvent ceux qui ont au fond d’eux très envie d’être entendus et compris. Ils désirent échanger sentiments et idées. Ce sont aussi ceux à qui la qualité de l’échange importe le plus. C’est pourquoi, dans un groupe, ils sont souvent muets, parfois fermés, et même légèrement agressifs. Ces enfants ont besoin plus que les autres de ces voyages en voiture. Ils ont alors l’impression d’être pour quelques minutes — et tout naturellement — le centre d’intérêt de leurs parents. Encore faut-il que ces derniers sachent les approcher sans les heurter.

Certes, il est important de poser des questions, mais il n’est pas moins nécessaire d’accepter les silences et les réponses réticentes, car les enfants « fermés », à la fois soucieux de partager leur richesse intérieure et de la protéger, se révoltent devant l’indiscrétion de même qu’ils se glacent devant l’indifférence. Mais une fois mis en confiance, ils peuvent se raconter avec beaucoup ingénuité.

Une prière à faire en démarrant la voiture !

Parfois les travaux d’approche sont si difficiles qu’il faut demander l’aide de l’Esprit saint :

Flecte quod est rigidum… assouplissez en moi et en cet enfant ce qui nous raidit l’un en face de l’autre. Fove quod est frigidum… réchauffez en moi et en cet enfant la tendresse qui nous permettra de nous comprendre. Sana quod est saucium… guérissez en cet enfant les blessures que, sans le vouloir, nous avons pu, moi et d’autres, lui infliger…

C’est une prière à faire en démarrant la voiture !

Marie-Madeleine Martinie


Mother, Child, Girl, Secret, Problem, Confidence

Lire aussi :
Comment pousser nos enfants aux confidences ?

Tags:
confessionEnfantsparentsvoiture
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
messe avec masques
Agnès Pinard Legry
Les églises sont "des lieux de contamination"...
WEB2-JEAN CASTEX-AFP-000_8VX2FV.jpg
Xavier Patier
Messe à 30 personnes : le mépris, ça suffit !
Afficher La Suite