Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 29 mars |
Sainte Gladys
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Que faire quand votre ado refuse de participer à la prière familiale ?

Teenagers praying

Philippe Lissac / Godong

Edifa - publié le 05/12/19

À l’adolescence, la foi des jeunes devient plus intime. Ils passent d’une piété d’enfant, très liée à celle des parents, à une foi d’adulte. La prière familiale peut alors prendre une autre forme.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

La difficulté de la prière en famille grandit avec l’âge des enfants. À partir de 12-13 ans, ils se sentent facilement contraints par cette démarche. Ils « décrochent » peu à peu de la prière familiale, préférant une démarche plus personnelle ou refusent parfois de prier tout court. Voici quelques suggestions pour les inciter à continuer de prier en famille.

1Donner des rendez-vous fixes

Réservez un moment dans la soirée, un jour fixe de la semaine à la lecture des textes d’Écriture sainte du dimanche suivant. Ce sera une préparation excellente et nécessaire à la messe. Ce moment en famille peut être suivi d’un petit temps de méditation ou d’échange et se conclure par une prière d’action de grâce et d’intercession.

2Se référer aux temps liturgiques

Profitez des temps liturgiques plus importants (Noël, Pâques, Toussaint…) pour avoir ensemble un temps d’échange, de lecture de la Parole de Dieu et de prière.


MOTHER AND DAUGHTER ADVICE

Lire aussi :
Mon ado n’a plus la foi, que faire ?

3S'appuyer sur l'histoire familiale

Utilisez les fêtes et anniversaires de chacun, les départs, les absences et les retours des uns et des autres, les choix décisifs, le décès des êtres chers, pour méditer en famille. À chacun d’être attentif à ces « signes de la présence aimante de Dieu dans l’histoire de la famille » et d’en faire un motif de communion familiale et de rencontre du Seigneur dans l’action de grâce.

4Les traiter comme des adultes

Abonnez-les à une revue qui peut les accompagner au quotidien, comme Magnificat. À priori, vous pensez que la vie de prière proposée chaque jour est bien trop copieuse et exigeante pour eux. Vous serez très surpris de constater qu’encouragés par le fait qu’on les traite pour ce qu’ils sont, des adultes aux yeux de Seigneur, ils en feront leur compagnon de vie. Autrement il reste à leur faire connaître Aleteia.

Jean-Régis Fropo

Tags:
AdolescenceFamillePrière
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite