Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 24 novembre |
Saints Martyrs du Vietnam
home iconSpiritualité
line break icon

Prier, c'est un peu comme utiliser son portable

WOMAN APP

Di ImYanis - Shutterstock

Edifa - Publié le 20/11/19

Comparer la prière aux produits high-tech, voilà une drôle d’idée. Et pourtant, comme eux, elle ne vise rien d'utile, elle prend sa joie en elle-même.

Ordinateurs, smartphones, tablettes, montres connectées … Tous ces objets se renouvellent constamment. Toujours plus beaux, plus puissants, plus séduisants : coques métallisées ou nacrées, écrans magnifiques, fonctions sophistiquées. On peut vivre sans eux, mais ils ont su se rendre indispensables. Qui le nierait ?




Lire aussi :
Un « chapelet connecté » pour aider les jeunes à « prier pour la paix »

Ces outils à faire pâlir James Bond de jalousie se sont incrustés dans notre vie parce qu’ils sont, précisément, à portée de main. Il faut souhaiter à la prière les mêmes vertus : à portée de main, séduisante, renouvelée, indispensable.

Prier partout et à tout moment

J’appelle ici « prière portable » le simple fait de prier en voyage, lors de ces multiples déplacements qui dévorent notre journée : train, métro, bus et, dans une mesure plus difficile à mettre en place à cause de l’attention requise, voiture (sauf si l’on est plusieurs).


SMARTPHONE SCREEN

Lire aussi :
Addicts au smartphone, cette prière est pour vous

Autant il est nécessaire de prendre chaque jour, un moment pour Dieu seul, chez soi ou dans une église, autant il est astucieux de profiter des voyages.

Une prière high-tech peut vous envoyer au paradis

Rien n’est plus facile, en marchant dans les rues, que de dire quelques dizaines de chapelet. Dans le train, lire un peu d’Évangile, un office, la prière du jour dans Magnificat. Dans le métro ou le bus, lire un livre spirituel. Les conditions ne sont pas idéales, mais elles sont possibles. Avec un peu d’habitude, on y arrive très bien. C’est ainsi que l’on sanctifie une journée. Mieux vaut une prière imparfaite que rien du tout.

Récemment, une mère achetait à son enfant son premier téléphone portable. Le vendeur goguenard lui lança : « Bienvenue en enfer ! ». Puisse la prière high-tech nous être, au contraire, un paradis.

Frère Thierry-Dominique Humbrech

Quand les saints nous expliquent l'importance de la prière :
Tags:
portablePrièretechnologie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
La rédaction d'Aleteia
L'ultime enregistrement de Michael Lonsdale s...
Afficher La Suite