Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Comment soigner les petits désagréments pendant la grossesse ?

PREGNANCY
VGstockstudio - Shutterstock
Partager

Durant les neuf mois d’attente de votre enfant, vous risquez d’avoir quelques petits ennuis de santé dus à la transformation de votre corps. Petits conseils pour mieux les gérer.

« Tu es enceinte ! Quelle bénédiction ! », vous disent vos proches. Si seulement ils savaient que ce n’est pas vraiment à une bénédiction que vous pensez lorsque vous êtes prise de vomissements ou de douleurs de dos. Suivez ces quelques astuces pour mieux les appréhender.

Nausées, vomissements, brûlures d’estomac… comment se soigner ?

Les troubles digestifs proviennent à la fois du ralentissement de la fonction digestive et de la gêne occasionnée par le fœtus. Ils apparaissent généralement tôt au cours de la grossesse et vont du simple état nauséeux à des vomissements incoercibles nécessitant l’hospitalisation. Rassurez-vous, l’état nauséeux s’améliore au bout de quatre mois. En revanche, sachez que les brûlures ou les aigreurs d’estomac, dont beaucoup de femmes se plaignent, ne cessent qu’avec l’accouchement.

Lire aussi : Les dix cadeaux les plus appréciés des futures mamans

Prenez plusieurs petits repas. Évitez fritures, sauces, aliments acides et boissons gazeuses. En cas de brûlures d’estomac, dormez en position demi-assise. La constipation est fréquente : buvez suffisamment, et mangez des aliments riches en fibres : des légumes, des fruits (notamment des pruneaux) … Ayez tous les jours une activité physique.

L’hypersalivation n’a pas de traitement, mais faites surveiller vos dents et vos gencives, particulièrement exposées pendant la grossesse.

Que faire en cas de troubles circulatoires ?

Shutterstock

Pendant la grossesse, le volume sanguin augmente, les besoins en fer avec. Le pouls s’accélère, la tension artérielle diminue, le retour veineux vers le cœur est gêné par le volume de l’utérus. D’où une série de petits ennuis. Pour les crampes du pied et du mollet, rien de mieux que de se masser, marcher et de boire de l’eau régulièrement ! Pour lutter contre les jambes lourdes, ne restez pas longtemps debout. Reposez-vous les jambes allongées, et surélevez vos pieds la nuit. Ne prenez pas de bains chauds mais des douches tièdes. Soyez vigilante si vous êtes prédisposée aux varices, elles risquent de s’aggraver au fur et à mesure de vos grossesses : utilisez des collants de contention.

Attention aux infections urinaires !

Les reins travaillent plus et la vessie est comprimée par l’utérus, ce qui explique les fréquentes envies. Mais ce n’est pas une raison pour boire moins ! Vous risqueriez une infection urinaire…

Comment éviter de tourner de l’œil ?

Les malaises durant la grossesse sont le plus souvent bénins. Le corps médical doit vérifier de temps à autre votre tension artérielle et votre taux de sucre dans le sang. Mangez régulièrement et passez doucement de la position couchée à la position debout pour éviter de tourner de l’œil !

Cette constante fatigue…

Elle est normale pendant la grossesse. Essayez de vous coucher plus tôt, faites la sieste dès que vous le pouvez. Luttez contre l’insomnie, fréquente en fin de grossesse, en faisant de l’exercice dans la journée, en évitant les excitants et en prenant des tisanes apaisantes. Si la fatigue s’accompagne d’essoufflement et de pâleur, elle peut être le signe d’une anémie, nécessitant un apport en fer.

Ayez bon dos !

PREGNANCY
Shutterstock

Vos ligaments sont plus extensibles, afin de permettre au bébé de s’installer dans votre bassin, ce qui vous expose aux douleurs articulaires et aux luxations. Surveillez votre poids, ne soulevez pas de charges et portez des chaussures à talons plats.

Pour soulager le dos, allongez-vous sur un plan dur en tenant vos genoux pliés dans vos mains, et roulez lentement d’un côté et de l’autre.

Comment lutter contre les vergetures ?

La prévention reste le meilleur moyen de lutter contre ces rayures inesthétiques. Une fois par semaine, remplacez votre gel douche par un gommage doux. Appliquez également une crème ou une huile spéciale anti-vergetures deux fois par jour (matin et soir) dès le début de la grossesse, et ce jusqu’aux 4 mois du bébé. Plus vous commencer tôt ce petit rituel, plus vous aurez de chances de passer au travers de ces stries disgracieuses.

Cécile Maître

Les neuf saints pour les neuf mois de grossesse :
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]