Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 27 novembre |
Fête de la Vierge Marie en son icône du signe
home iconAu quotidien
line break icon

La liste des choses à faire si vous voulez en finir avec votre célibat

KOBIETA

©Caitlin Venerussi/Unsplash | CC0

Edifa - Publié le 25/10/19

Vous ne voulez plus être seul(e) et avez envie de trouver l’être aimé ? Voici quelques astuces qui vous seront très utiles.

Vous avez pris des habitudes de personne seule ? Vous doutez de vos techniques de séduction et ne savez plus comment vous y prendre avec le sexe opposé ? Un petit coup de pouce ne vous fera pas de mal. Découvrez des conseils aiguisés qui vous aideront à trouver l’amour avec un grand « A ».

1Développez des relations d’amitié gratuites

Surtout, veillez à développer des relations d’amitié gratuites et à détecter vos égoïsmes. Pourquoi ? Parce que les situations qui abîment les relations et les cœurs sont légion si on n’y prend pas garde. Prenons un exemple. « Oui, oui, je viens à ta soirée » dites-vous à un(e) ami(e). Et intérieurement vous pensez : « à moins que je ne trouve quelque chose de plus amusant à faire ». Autre exemple : Erwan confie tous ses soucis, notamment de cœur, à son amie Émilie. Cette dernière ne peut pas ne pas en être touchée… et commencer à ressentir de l’affection pour Erwan. Jusqu’au jour où, sans crier gare, Erwan annonce : « Au fait, tu sais, je suis fiancé avec Marion. » Erwan ne comprendra pas qu’Émilie, blessée, ne vienne pas à son mariage.


PRZYJACIÓŁKI

Lire aussi :
L’amitié, ce lien qui nous rend meilleur

2Développez votre intériorité

Arrêtez de fuir dans le travail et les soirées multiple. Sachez rester au moins un soir par semaine seul(e) dans votre appartement sans téléphoner ni aller sur les réseaux sociaux, pour faire le point. Ce conseil est surtout valable pour ceux qui auraient un peu de mal à discerner.

3Sortez de chez vous !

D’autres célibataires ont besoin d’entendre le conseil contraire du précédent : sortez de vous et de chez vous, cessez de retourner tous les week-ends chez vos parents, de justifier votre solitude et votre fuite des autres.

4Halte aux fuites dans le spirituel

« Moi, je m’occupe du Seigneur, lui s’occupe de me trouver un mari (une femme) ». C’est un peu facile. Si vous étiez au chômage, que feriez-vous ? Vous seriez en recherche active d’emploi. L’abandon à la Providence n’est pas un abandon de ses responsabilités : « Ce que tu peux, tu le fais. Ce que tu ne peux pas, tu le confies à la miséricorde de Dieu », disait la Didachè, un écrit chrétien du premier siècle. Et La Fontaine disait : « Aide-toi, le ciel t’aidera !».


COUPLE

Lire aussi :
Conseils à des célibataires qui ne veulent plus l’être

5Cessez de composer le conjoint idéal

Qu’on se le dise le conjoint idéal n’existe pas. Alors cessez de composer ce profil à partir des qualités de vos meilleurs amis ou membres de votre famille : l’intelligence du premier, la beauté du second, la spiritualité du troisième. Acceptez que l’autre soit imparfait. Désidéalisez aussi le mariage en fréquentant des couples. Nous sommes faits pour nous risquer et non pour nous garder.

6Relisez votre histoire

Prenez le temps de relire votre histoire. On n’est pas célibataire à 35-40 ans sans raison. Cela ne veut pas dire que vous êtes coupable. Mais tout réduire à un problème de société n’est pas plus juste.

7Faites votre deuil et accordez votre pardon

Si vous avez connu des échecs, a fortiori si vous sentez que vous accusez l’autre (l’autre sexe), etc., la tentation est de refouler un passé trop douloureux. La seule attitude vraie et libérante est de prendre conscience des deuils à opérer et des pardons à donner. Ce qui ne se fait pas en une journée ni sans l’aide de Dieu.


HANDS

Lire aussi :
Dix incroyables histoires de pardons

8Osez opérer de petits changements

Avec la peur de souffrir (à nouveau), c’est la peur du dérangement et de la nouveauté qui paralyse le célibataire. Osez déménager, vous ouvrir à d’autres réseaux de relations, etc. Ces petits changements préparent au grand (le mariage).

9Souhaitez de vous unir au Christ

Le but de votre vie n’est pas le mariage, si beau soit-il, mais l’union au Christ. C’est-à-dire être aimé et aimer. Allez vers le Père pour vous laisser aimer et consoler. À votre tour, par surabondance, donnez-vous. Une journée sans avoir rencontré plus qu’un ami, c’est dommage ; une journée sans avoir aimé au nom de Jésus, c’est un vrai gâchis. « Au soir de notre vie, nous serons jugés sur l’amour », dit saint Jean de la Croix. Qui sait quel est ce soir ?

Père Pascal Ide

Tags:
Amourcélibatrelations
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
Afficher La Suite