Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Quelle prière privilégier : personnelle ou à plusieurs ?

Shutterstock
Partager

Entre prière personnelle et prière communautaire, quelle est la meilleure prière ? Les deux, répond l’Évangile ! L’une n’exclut pas l’autre, au contraire.

« Mais toi, quand tu pries, retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra » (Mt 6, 6). Pour nous retirer dans la « chambre » secrète de notre cœur, et y retrouver Dieu plus intime à nous-mêmes que nous-mêmes, nous avons besoin de moments de solitude. Jésus montre l’exemple : bien souvent, durant sa vie terrestre, Il s’est retiré à l’écart pour prier, seul. Mais Il nous dit en même temps : « Si deux d’entre vous sur la terre se mettent d’accord pour demander quoi que ce soit, ils l’obtiendront de mon Père qui est aux cieux » (Mt 18, 19). Et la prière qu’Il nous apprend commence par ses mots : « Notre Père ».

Lire aussi : Comment prier avec ses enfants… sans cris ni énervements ?

La prière personnelle nous relie aux autres

La prière, en nous plaçant sous le regard du Père, fait de nous des frères. Même quand nous prions seuls, nous ne sommes jamais isolés. Nous prions au nom de nos frères, avec eux et pour eux. La prière de la moniale cloîtrée entre les murs de son monastère, celle de l’ermite, celle de la vieille dame récitant son chapelet dans la solitude de la maison de retraite, ou du malade coupé du monde sur son lit d’hôpital… toutes ces prières personnelle sont communion à Dieu et, en Lui, à tous les hommes. La prière nous relie aux autres, de manière invisible mais bien réelle.

De même que nous avons besoin de moments de solitude, de même est-il important que nous vivions concrètement la dimension communautaire de la prière, en priant à plusieurs : en couple, en famille, en paroisse, en communauté, à l’école, avec nos amis… Sans oublier, bien sûr, la prière liturgique de l’Église, surtout la messe, prière d’entre les prières. Parce que nul n’est chrétien tout seul, la prière n’est jamais une affaire individuelle !

10 conseils pour prier en couple :
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]