Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 24 juin |
Saint Jean Baptiste
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Sculptées dans la foi, les singulières églises rupestres de Cappadoce

Goreme-open-air-museum-is-a-vast-complex-of-monastic-settlements-and-rock-cut-churches-in-Goremea-UNESCO-world-heritage-site-in-the-Cappadocia-Region-Central-AnatoliaTurkey.-.jpeg

Shutterstock | CK-TravelPhotos

Göreme, située parmi les formations rocheuses en cheminées de fée, est une ville de Cappadoce, une région historique de Turquie.

Daniel Esparza - publié le 11/06/24

Réalité souvent oubliée, la Cappadoce (Turquie) a constitué l'un des premiers berceaux du christianisme. Cette région servait de refuge aux chrétiens fuyant les persécutions romaines. Ils y ont construit de singulières églises rupestres qui se visitent encore aujourd'hui.

Au cœur même de la Turquie, la Cappadoce se distingue par une géographie singulière. D’étranges formations rocheuses coniques ont été lentement sculptées par le temps. Derrière ces bizarreries de la nature se cache un témoignage de la foi humaine : les églises rupestres de Göreme. Il ne s’agit pas d’églises ordinaires, puisqu’elles ont été creusées directement dans la roche volcanique par les premières communautés chrétiennes.

On oublie souvent que la Cappadoce a été l’un des premiers berceaux du christianisme. Pourtant, bien avant que la région ne devienne synonyme d’architecture ottomane, elle servait de refuge aux chrétiens fuyant les persécutions de l’Empire romain. Dès le Ier siècle après Jésus Christ, des personnages tels que saint Paul et saint Pierre y ont voyagé et prêché, semant les germes du christianisme.

shutterstock_2345211919.jpg
Mur de fresques dans l’église rupestre d’Apple (Elmali Kilise), Musée à ciel ouvert de Goreme.

Des lieux de prière et d’hébergement

L’isolement et la protection naturelle offerte par la géographie de la Cappadoce en ont fait un sanctuaire idéal. Ici, les chrétiens ne se sont pas contentés de construire des églises à l’extérieur, vulnérables aux risques de destruction. Au contraire, ils ont habilement creusé des édifices entiers dans la roche. Ces églises rupestres servaient non seulement de lieux de prière, mais aussi d’hébergement aux communautés monastiques et d’écoles de théologie.

Lorsque l’on rentre dans une église troglodyte, une faible lumière filtre à travers l’entrée, révélant un monde caché, orné de magnifiques peintures murales. Ces images, qui représentent pour la plupart des scènes bibliques et des vies de saints, donnent à voir l’expression artistique et la foi des premiers chrétiens. Le musée en plein air de Göreme, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, présente quelques-unes des plus belles églises rupestres, comme Tokali Kilise (l’église de la Boucle), célèbre pour sa décoration complexe. Les églises rupestres de Cappadoce rappellent que la foi peut s’épanouir même dans les environnements les plus hostiles. Ces sanctuaires cachés continuent de susciter l’admiration de nombreux touristes et demeurent un témoignage inestimable de la foi des premiers chrétiens.

Découvrez en images les églises rupestres de Cappadoce :

Tags:
ChrétiensHistoirePatrimoine
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement