Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 25 juin |
Saint Prosper d'Aquitaine
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Pourquoi il est important d’invoquer la Vierge Marie par son nom

Vierge-Marie-e1716994589390.jpg

Fred de Noyelle / Godong | Ref:246

Statue de la Vierge Marie dans la basilique Saint-Martin d'Ainay, à Lyon.

Jean-Michel Castaing - publié le 30/05/24

Avant la fin du mois de mai, invoquons la Mère de Dieu par son nom, "Marie". En nous permettant de l’appeler ainsi, Dieu nous fait un présent d’une valeur inouïe dont nous n’avons pas toujours conscience.

En ce temps d’apostasie de grande ampleur, il convient d’employer les grands moyens. Les demi-mesures ne sont plus de mise. Voilà pourquoi il convient de se tourner vers la Reine de l’univers. En elle, les chrétiens trouveront le secours et l’aide nécessaires pour traverser ce désert spirituel.  À cette fin, il est fondamental d’appeler la Vierge par son nom : “Marie”.  Cela pour plusieurs raisons. 

Présence et compagnie

D’abord, appeler la Vierge par son nom, c’est s’assurer de sa présence. Marie est là. En  l’interpellant  par son nom, le croyant est certain que sa prière ne tombe pas dans le vide. Ensuite, invoquer le nom de “Marie”, c’est attester que nous ne sommes pas seuls dans l’épreuve. Non seulement Marie est là, mais surtout elle chemine avec nous. Elle nous accompagne et nous soutient. Car nous avançons dans le devenir de l’histoire. Le statu quo nous est interdit. Invoquer le nom de “Marie” au long de notre pèlerinage présuppose qu’elle parcourt le chemin avec nous. Sa présence n’est pas qu’au “ciel“, mais aussi à nos côtés. Par son nom, la Vierge se fait toute proche. En règle générale, nous ne prononçons au vocatif et à haute voix les noms des personnes que si nous sommes assurés qu’ils les entendent et donc lorsque nous sommes certains de leur proximité.  

Fidélité, respect et amour

Troisième raison d’invoquer la Vierge Marie par son nom : confesser sa fidélité et sa miséricorde. Si Marie nous accompagne durant le Samedi saint de l’histoire, dans ce temps de grande détresse spirituelle, c’est bien qu’elle est exacte dans sa sollicitude pour les frères et sœurs de son Fils et qu’elle ne nous laissera pas tomber. Un nom signifie la permanence d’un être. Or, pour Marie, cette permanence est synonyme de fidélité. Elle sera toujours avec nous, quelles que soient les difficultés, les doutes, les révoltes que nous traversons. Enfin, le nom évoque le mystère de la personne qui le porte. Femme et non déesse, Notre Dame est cependant unique. Le nom dit l’unicité de nos êtres. Il n’en va pas différemment avec Marie. Le nom de “Marie” nous rappelle que Celle qui chemine avec nous est capable de nous mener à Dieu tant son pouvoir et sa charité sont puissants. 

À tous ces motifs s’en rajoute un cinquième : notre amour pour Elle. Le nom, dans le judaïsme, dit la profondeur de l’être de celui qui le porte. Appeler une personne par son nom revient à le toucher dans ce qu’il a de plus intime, de plus personnel. Voilà pourquoi la meilleure façon de dire notre amour à la Vierge consiste à l’appeler par son nom : “Marie”. Sommes-nous toujours conscients de l’importance de notre invocation de la Vierge par son nom ? “Marie, que son nom ne quitte pas tes lèvres, qu’il ne quitte pas ton cœur”, répond saint Bernard. Et nous à sa suite.

Tags:
FoiPrièreVierge Marie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement