Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 17 juin |
Saint Hervé
Aleteia logo
Tribunes
separateurCreated with Sketch.

Carlo Acutis et la com’ des paroisses

CARLO-ACUTIS-SHUTTERSTOCK-Adrian-Tusar

Shutterstock I Adrian Tusar

Carlo Acutis.

Jean-Étienne Rime - publié le 30/05/24

L’annonce de la canonisation de Carlo Acutis, surnommé le "geek de Dieu" est une grande joie pour l’Église. Pour le consultant en communication Jean-Étienne Rime, l’évangélisation par les moyens numériques est ainsi mieux reconnue et encouragée, comme auprès de son curé de campagne qui s’est lancé dans la création d’un site Internet paroissial.

Mon curé de campagne se réjouit de la canonisation de Carlo Acutis et il va prier ce nouveau saint pour tous les jeunes de ses 17 clochers qui n’encombrent pas les offices du dimanche. Il le citera comme un exemple, il commentera la vie de ce frère du ciel pour édifier cette génération atteinte de l’addiction aux écrans, pour qui ces images défilent sans beaucoup de sens. Son confrère des centres plus urbanisés fera de même, un saint de notre temps est plus accessible que saint Ambroise ou sainte Philomène !

Mon cher curé va aussi se poser la question de la digitalisation et de l’appui des réseaux sociaux dans son ministère. Il va trouver un appui au niveau diocésain avec le responsable communication ou le webmaster, il sera épaulé dans sa paroisse par un jeune geek, un paroissien travaillant dans le numérique. Les sites des paroisses sont essentiels pour connaître les horaires des offices, savoir qui est responsable de quoi, retrouver une homélie. Ils sont consultés régulièrement par les paroissiens et aussi par tous ceux qui peuvent se poser des questions sur les sacrements, la façon dont la paroisse vit dans sa communauté. Les élus, les administrations, les parties prenantes de la cité ont aussi recours aux sites des paroisses parce qu’elles sont des acteurs qui comptent dans la vie publique.

« On m’a dit, il te faut un site très ergonomique »

Le digital est résolument un moyen complémentaire devenu indispensable c’est une façon d’évangéliser, de mobiliser des publics nouveaux, mais comment faire lorsque les moyens de mon curé de campagne sont limités ? Je lui ai demandé comment il s’y est pris : “On m’a dit, “il te faut un site très ergonomique, beaucoup de photos, des couleurs… travailler le fond et en même temps la forme”.Je me suis posé la question, faut-il me lancer dans le concours du plus beau site Internet ?” Le prêtre a fait le choix de s’adosser aux ressources du diocèse et d’alimenter les pages de sa paroisse régulièrement. “Le moyen est simple, détaille-t-il, j’ai mobilisé une petite équipe qui reprend les annonces du dimanche, mon homélie et les informations pratiques comme les horaires, les nom des responsables, etc. Je donne aussi des messages de fond dans les périodes fortes comme l’avent ou le carême ou pour la préparation du pèlerinage paroissial par exemple. Il ne faut pas oublier d’approfondir : je demande à mes bénévoles de reprendre in extenso mes homélies ou de les synthétiser si elles sont trop longues — ce que j’évite !”

Les bonnes vieilles méthodes

Le père a bien reçu des offres commerciales, mais il pense que la prise en charge par les paroissiens est plus efficace parce que cela responsabilise. Pour assurer la publicité du site de la paroisse, il en parle lors des annonces dominicales qui sont toujours en lien avec le site et suggère à ses paroissiens de répondre par mail ou de réagir dans notre forum.

Le digital reste un moyen complémentaire de mes fonctions et je ne veux pas devenir “moncuré.com’’ en passant trop de temps derrière mon écran d’autant plus que beaucoup de mes paroissiens ne consultent pas ou peu le site, les plus âgés notamment. Alors je continue avec les bonnes vieilles méthodes : rendre visite, former avec le catéchisme et les rencontres jeunes, adultes, troisième âge. L’important est de donner du fond, des messages simples, accessibles et profonds. Là se trouve l’enseignement du futur saint Carlo : parler de Jésus, via les rencontres directes ou le numérique, c’est toujours témoigner et je tiens à associer les deux, avec simplicité pour être efficace.

Que faire, dans les paroisses ? Monsieur le curé, continuez à rencontrer, réunir, provoquer des temps forts et vous verrez, cela marche ! Les pèlerinages reprennent de la vigueur, les processions ne choquent plus personne, les veillées de prière attirent jeunes et plus âgés, les sorties de messe se prolongent par des apéros, tout cela procède d’une évangélisation par le témoignage et la rencontre. Le site paroissial vous aide, Carlo Acutis ouvre une porte nouvelle et complémentaire, réjouissons-nous.

Tags:
Béatification et canonisationCarlo AcutisParoisse
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement