Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 18 juin |
Saint Léonce de Tripoli
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Papouasie-Nouvelle-Guinée : le Pape prie pour les victimes du glissement de terrain

papouasie

MOHAMUD OMER / INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR MIGRATION / AFP

Des habitants creusent sur le site d'un glissement de terrain dans le village de Mulitaka, dans la province d'Enga, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, après un effondrement de terrain ayant causé 2.000 morts.

La rédaction d'Aleteia - avec I.Media - publié le 27/05/24

Les effondrements de terrain en Papouasie-Nouvelle-Guinée ont causé la mort d'au moins 2.000 personnes, selon un dernier bilan établi par les autorités ce 27 mai. Devant l'ampleur de ce drame humain, le pape François a exprimé sa proximité avec le peuple papou.

Le bilan, effarant, ne cesse de grimper : plus de 2.000 personnes seraient actuellement ensevelies sous terre après un glissement de terrain survenu en Papouasie-Nouvelle-Guinée survenu dans la nuit de jeudi à vendredi 24 mai. Un village entier situé dans la province d’Enga, au nord-ouest de la Papouasie-Nouvelle-Guinée a ainsi été englouti alors ses habitaient dormaient, après de fortes pluies qui avaient touché la région.

Devant l’ampleur de cette catastrophe humaine, le pape François a exprimé son inquiétude et assuré la Papouasie-Nouvelle-Guinée de ses prières. “Le pape François a été profondément peiné d’apprendre la dévastation causée par le glissement de terrain dans la province d’Enga, en Papouasie-Nouvelle-Guinée”, peut-on lire dans un télégramme du cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin envoyé au nonce apostolique dans ce pays d’Océanie, le 27 mai 2024.

Le pape François “assure de sa proximité spirituelle toutes les personnes affectées par ce désastre”, priant “en particulier pour les morts, pour ceux qui pleurent leur perte et pour le sauvetage des nombreuses personnes encore portées disparues, [le Pape] encourage les autorités civiles et le personnel d’urgence qui poursuivent leurs efforts de secours, et invoque volontiers sur tous les bénédictions divines de consolation et de force”.

Le pape François attendu le 6 septembre

Les Nations unies ont confié la difficulté d’intervenir sur les lieux de la catastrophe tant les dégâts sont considérables et le terrain instable. La communauté internationale se mobilise pour apporter une aide d’urgence. D’autres villages ont été évacués par précaution, de nombreux pans de colline menaçant actuellement de s’effondrer, selon le Monde.

Le pape François doit se rendre en Papouasie-Nouvelle-Guinée le 6 septembre prochain dans le cadre de sa tournée en Asie du sud-est et en Océanie. Il séjournera dans la capitale du pays, Port Moresby, et devrait aussi faire étape à Vanimo, une petite ville sur la côte pacifique à l’extrême-nord du pays.

Tags:
AsieMortPape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement