Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 25 juin |
Saint Prosper d'Aquitaine
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Face à l’euthanasie, une veillée pour la vie

VEILEE POUR LA VIE

Jean-Matthieu GAUTIER I CIRIC

Fidèles agenouillés, lors de l'adoration du Saint Sacrement durant la veillée de prière pour la vie, 18 mai 2018.

Anne-Sophie Retailleau - publié le 27/05/24

Les évêques d'Île-de-France organisent une veillée de prière pour la vie mardi 28 mai 2024 en l'église Saint-Germain-l'Auxerrois, à Paris. Alors que l’examen du projet de loi sur la fin de vie est en cours au Parlement, les fidèles sont invités à prier pour la vie, de son commencement à sa fin naturelle.

“Lorsque je suis faible, c’est alors que je suis fort” (2 Co. 12, 10). Prononcée il y a 2.000 ans, cette phrase de saint Paul apparaît plus que jamais d’actualité, alors que les députés examinent depuis le 27 mai le projet de loi sur la fin de vie qui prévoit d’inscrire dans la loi le suicide assisté et l’euthanasie. C’est aussi le thème choisi par les évêques d’Île-de-France pour la 15e édition de la veillée de prière pour la vie. Cette année, elle est prévue ce mardi 28 mai à 19h30 en l’église Saint-Germain-l’Auxerrois, à Paris. Les catholiques sont invités à y participer pour confier à Dieu toute vie, et toute vie fragile en particulier. Fragile, et pourtant si précieuse.

Cette soirée sera donc l’occasion de confier tout particulièrement la vie des personnes âgées et gravement malades dans la prière. “Nous ne nous enfermons dans aucune approche restrictive de la vie mais nous prierons avec une intensité particulière pour que le débat législatif en cours ne nous mène pas à l’impasse de l’euthanasie et du suicide assisté”, assure Mgr Matthieu Rougé, évêque de Nanterre, à Aleteia. “Sur ce sujet comme sur d’autres, l’Église défend le véritable progrès, celui d’une meilleure prise en compte de la dignité humaine dans toutes ses dimensions. Plus que jamais il faut nous enraciner dans la prière pour mener le bon combat de la promotion et de la défense de la dignité de toute personne humaine.” Cette veillée rappelle ainsi que la prière est la première arme que le chrétien doit mobiliser dans le combat pour la vie. “Ce temps de prière est un temps pour reprendre des forces”, ajoute Mgr Jean-Yves Nahmias, évêque de Meaux. “Dieu est maître de la vie et nous sommes les serviteurs de cette vie qu’Il nous donne, Nous prions pour qu’Il intervienne, mais aussi pour qu’Il nous donne la force, le courage et la lucidité d’intervenir.”

“Nous devons accueillir ce que Dieu veut nous donner”

La soirée sera ponctuée par des temps de prière et des témoignages lumineux de personnes confrontées à la fragilité en raison d’une maladie ou d’un handicap. “Nous entendrons cette année le témoignage de jeunes porteurs de handicap qui ont eu le bonheur de participer aux JMJ de Lisbonne, d’un jeune sportif qui a trouvé dans sa pratique du sport un chemin de construction humaine, d’un jeune ingénieur qui a fait le choix d’un engagement assez radical au service de l’écologie intégrale”, détaille Mgr Rougé.

Pour Mgr Nahmias, chaque chrétien doit aussi méditer profondément la phrase de saint Paul, thème de cette édition 2024, pour changer son propre regard. “Il s’agit d’abord d’un message pour nous”, explique-t-il. “Ce n’est pas en pensant que nous sommes forts que nous allons être victorieux, car ce n’est pas nous qui sommes victorieux. Nous devons accueillir ce que Dieu veut nous donner, c’est un message à intégrer dans notre manière de vivre.” Un regard orgueilleux sur la valeur d’une personne jugée à l’aune de la performance ne peut pas porter du fruit. “Nous devons protéger la vie par notre manière de vivre, ajoute-t-il encore. Depuis les origines, les chrétiens ont été des défenseurs de la vie, à nous de continuer.”

Dans le contexte du débat parlementaire sur la fin de vie, c’est aussi à la prière qu’a appelé Mgr Emmanuel Gobilliard. “Je demande à toutes les paroisses du diocèse d’organiser une nuit de prière dans la nuit de mercredi à jeudi”, a-t-il demandé. “Je souhaite, si c’est possible, que le Saint-Sacrement soit exposé dans une des églises de chaque secteur paroissial pendant toute la nuit et que les fidèles se relaient.” Et l’évêque de conclure : “Oui, frères et sœurs, prions, prions, prions ! C’est notre arme la plus puissante, et c’est un devoir impérieux !”.

Pratique

Veillée de prière pour la vie
Mardi 28 mai, 19h30
Église Saint-Germain-l’Auxerrois, Place du Louvre, Paris (Ier).
En direct sur KTO et Radio Notre-Dame
Intentions de prière à déposer sur le site du diocèse de Paris

Tags:
EuthanasieFin de viePrière
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement