Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 25 juin |
Saint Prosper d'Aquitaine
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

[EN IMAGES] Les ruines splendides des abbayes anglaises et galloises

Fountains-Abbey-shutterstock_664211749.jpg

Shutterstock

Fountains Abbey, l'un des monastères cisterciens en ruine les plus grands et les mieux conservés d'Angleterre, situé dans le Yorkshire.

John Touhey - publié le 27/05/24

En Angleterre et au Pays de Galles, la Dissolution des monastères voulue au XVIe siècle par le roi Henri VIII a mis fin à des siècles de vie monastique. Il reste néanmoins aujourd’hui de splendides ruines de ces abbayes et prieurés. Elles témoignent du rôle important que le monachisme a pu jouer dans le pays.

La Dissolution des monastères, politique imaginée et mise en œuvre par Henri VIII et Thomas Cromwell, son principal ministre, à partir de 1536, aura été d’une redoutable efficacité. En quelques années à peine, on assiste à la fermeture brutale et la confiscation des terres de toutes les abbayes d’Angleterre et du Pays de Galles par le pouvoir. Ces “réformes” provoquent la disparition de plusieurs centaines de monastères, couvents et confréries et constituent un épisode marquant de l’affrontement entre le roi d’Angleterre et la papauté qui conduit à l’anglicanisme. La Dissolution des monastères marque la fin de près d’un millénaire de vie monastique en Angleterre. 

De nombreux biens et propriétés ont ainsi été saisis pour enrichir le trésor royal et financer les entreprises militaires d’Henri VIII. La Dissolution des monastères aura finalement des conséquences déplorables pour la vie religieuse en Angleterre et au Pays de Galles. Les prêtres ont été contraints d’interrompre leur ministère ou de rejoindre l’Église anglicane. Les pratiques religieuses, qui étaient au cœur de la vie culturelle, ont brusquement pris fin. Des bibliothèques entières ont été dispersées ou brûlées. Mais les plus durement touchés ont été les pauvres qui, avec la fin de la vie monastique, perdaient leur seul moyen de subsistance. De nombreux troubles sociaux émaillent d’ailleurs les décennies suivantes.

Mais l’esprit du monachisme n’a pas été définitivement effacé pour autant. Les monastères ont “perduré” grâce à leurs impressionnantes ruines, transformées bien souvent en carrières par leurs nouveaux propriétaires. Elles se dressent aujourd’hui encore fièrement et continuent d’inspirer écrivains, poètes et artistes jusqu’à nos jours. English Heritage en compte une trentaine dignes d’intérêt. Aleteia vous propose de découvrir les ruines et l’histoire de sept d’entre elles.


L’abbaye de Tintern (Tintern Abbey)

Tintern-Abbey-shutterstock_618149780.jpg
Tintern Abbey

Premier monastère cistercien du Pays de Galles, l’abbaye de Tintern est fondée en 1131 par un groupe de moines venus de France. Le monastère prospère pendant 400 ans, en suivant rigoureusement les règles de pauvreté, de chasteté et d’obéissance de l’ordre. Une ère qui prend fin brutalement en 1536 lorsque Henri VIII ordonne la Dissolution des monastères, entraînant la fermeture de l’abbaye et la saisie de ses biens. Une description de l’abbaye est proposée par Jane Austen dans son roman Mansfield Park (1814) et William Wordsworth s’en est inspiré pour l’un de ses célèbres poèmes.


L’abbaye de Neath (Neath Abbey)

Neath-Abbey-shutterstock_1354039235.jpg
Neath Abbey

L’abbaye de Neath, située dans le sud du Pays de Galles, est un monastère cistercien fondé en 1129. Elle devient l’un des monastères les plus importants du pays, abritant de nombreux moines et frères laïcs. Saisie en 1539, elle est transformée en un manoir de style Tudor. Les bâtiments sont toutefois abandonnés à partir du XVIIIe siècle, laissant le domaine tomber en ruine.


L’abbaye de Fountains (Fountains Abbey)

Fountains-Abbey-shutterstock_664211749.jpg

L’abbaye de Fountains, située dans le Yorkshire du Nord, est une ancienne abbaye cistercienne fondée en 1132 par treize moines, en exil à la suite d’une dispute dans une autre abbaye. Pris sous la protection de l’archevêque de York, ils sont rejoints par Robert de Newminster, qui sera canonisé par l’Église. L’abbaye de Fountains est saisie et vendue par le roi Henri VIII en 1539. Elle est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.


Le prieuré de Llanthony (Llanthony Priory)

Llanthony-Priory-shutterstock_1704075571.jpg
Llanthony Priory

Le Prieuré de Llanthony est un ancien prieuré augustinien situé dans une vallée du sud-est du Pays de Galles. Il a été fondé en 1100 par William de Lacy, un chevalier ayant embrassé la vie religieuse. Considéré comme l’un des plus beaux édifices médiévaux de la région, le monastère est dissous par Henri VIII en 1538. Le prieuré de Llanthony a inspiré certaines œuvres du peintre William Turner.


L’abbaye de Bolton (Bolton Abbey)

Bolton-Priory-shutterstock_1534888985.jpg

L’abbaye de Bolton est l’un des sites les plus célèbres du Yorkshire. Il s’agit d’un ancien prieuré fondé par des moines augustins en 1120. Les chanoines l’ont développé et agrandi jusqu’à sa fermeture soudaine en 1540. Suite à la dissolution du monastère, une paroisse anglicane s’y est installée, faisant perdurer la vie culturelle jusqu’à nos jours.


L’abbaye de Haughmond (Haughmond Abbey)

Haughmond-Abbey-shutterstock_1449912557.jpg
Haughmond Abbey

L’abbaye de Haughmond, située près de Shrewsbury, en Angleterre, a été fondée au début du XIIe siècle. Les moines y offraient de la nourriture et un abri aux nécessiteux. L’abbaye a été dissoute en 1539 sur ordre de Thomas Cromwell, et remplacée par un manoir Tudor. Parmi les ruines, on trouve encore des sculptures de saints comme saint Michel Archange, saint Pierre, saint Thomas Beckett et saint Winifred. Le monastère possédait également une impressionnante bibliothèque, dont quelques volumes ont été préservés.


L’abbaye de Withby (Withby Abbey)

Whitby-Abbey-shutterstock_323941019.jpg
Whitby Abbey

L’abbaye de Whitby est un ancien monastère fondé en 657 dans le Yorkshire par le roi Oswald de Northumbrie, sur les falaises surplombant la mer du Nord. Des siècles plus tard, elle est transformée en abbaye bénédictine et devient un centre d’apprentissage jusqu’à sa destruction par Henri VIII en 1540. Aujourd’hui, les ruines continuent de servir de repères aux marins. La description de l’abbaye figure également dans le roman Dracula de Bram Stoker.

[EN IMAGES] Les ruines splendides des abbayes anglaises et galloises

Tags:
AbbayeAngleterreMonastèresPatrimoine
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement