Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 22 juin |
Saint Thomas More
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Cette question qui a fait rire des milliers d’enfants ce week-end

Pope Francis (up) listens to a speech by Italian film director Roberto Benigni during a mass on World Children's Day at St Peter's Basilica in the Vatican on May 26, 2024.

Antoine Mekary | ALETEIA

Bérengère de Portzamparc - avec I.Media - publié le 27/05/24

Le pape François a célébré ce 26 mai à Rome la messe de la première Journée mondiale des Enfants devant 50.000 jeunes. L’acteur italien Roberto Benigni a conclu la journée à sa manière, toujours virevoltante, en faisant rire les enfants et en allant embrasser le Pape sur les deux joues !

C’est le sourire aux lèvres et en bonne forme que le pape François est apparu le 26 mai place Saint-Pierre pour la première Journée mondiale dédiée aux enfants. Voulu par François dans l’esprit des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ), cet événement a rassemblée près de 50.000 enfants, essentiellement italiens. Après la messe et la récitation de la prière mariale de l’Angelus, c’est le virevoltant acteur et réalisateur Roberto Benigni, très proche du Pape, qui est entré en scène et a pris le micro une bonne vingtaine de minutes, exhortant les enfants à croire en leurs rêves et dessiner le monde de demain. “Qui voudrait être Pape ? Levez la main !”, a ainsi lancé l’artiste italien de 71 ans, faisant rire la place entière, avant de se retourner vers le Pape amusé. “Sainteté, il y en a une vingtaine, une trentaine ! Nous avons besoin d’élargir le Vatican !”.

Et l’acteur d’enchaîner, sûr de son fait, que “dans le règne de Dieu tout est possible !”, assurant que parmi les enfants présents place Saint-Pierre pouvait se trouver le prochain pape. Un Africain, un Asiatique… “Ou une enfant, une femme, la première pape de l’histoire. Mamma Mia, on en parlerait sur la lune !”, s’est-il encore imaginé. 

Jamais avare de faire le spectacle, l’acteur italien a raconté aux enfants que les gardes suisses lui avait donné comme consignes : “M. Benigni, vous pouvez faire tout ce que vous voulez, sauf toucher le Pape”. Ni une ni deux, l’acteur prend les enfants à partie, “à quoi servent les baisers si on ne peut pas les donner ?”, et s’empresse d’aller embrasser affectueusement le pape François sur les deux joues. Cette première Journée Mondiale des Enfants aura donc été conclu dans les rires et la joie, et avec beaucoup d’affection ! 

Tags:
EnfantsPape FrançoisVatican
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement