Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 22 juin |
Saint Thomas More
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Le miracle qui va faire de Carlo Acutis un saint

FLORENCE-VELO-FEMME-shutterstocK

Shutterstock I stefano cellai

Agnès Pinard Legry - avec I.Media - publié le 23/05/24

Un miracle a été attribué à l’intercession du bienheureux Carlo Acutis par le dicastère pour les Causes des saints. Ce deuxième miracle le concernant va faire de lui un saint. Ce miracle concerne Valeria, une jeune femme venue faire ses études à Florence, qui a miraculeusement guéri en 2022 après une grave chute à vélo.

L’attente – et l’impatience – étaient grandes. Carlo Acutis, passionné d’informatique affectueusement surnommé “le geek de Dieu”, va devenir saint. Un deuxième miracle a été attribué à ce laïc italien né en 1991 et décédé en 2006 des suites d’une leucémie, a annoncé un décret promulgué par le dicastère pour les Causes des saints le 23 mai 2024. Si la date précise de sa canonisation doit désormais être fixée lors d’un prochain consistoire, on en sait déjà plus sur ce deuxième miracle qui a fait de Carlo Acutis un saint. Il s’agit d’un miracle de guérison d’une jeune costaricaine, Valeria, qui avait fait une grave chute de vélo.

CARLO ACUTIS
Carlo Acutis.

Née le 2 mai 2001 au Costa Rica mais installée à Florence en 2019 en raison de ses études, Valeria se déplace souvent à vélo. Mais le 2 juillet 2022, vers 4 heures du matin, la jeune étudiante fait une grave chute alors qu’elle se trouve dans une rue du centre-ville. Souffrant d’un très grave traumatisme crânien, la jeune femme d’alors 21 ans est directement conduite à l’hôpital Careggi de Florence et subit en urgence une ablation de l’os occipital droit du crâne afin de réduire la pression intracrânienne. Son pronostic vital est engagé et au regard de la situation critique l’équipe médicale prévient la famille que Valeria peut mourir à n’importe quel moment.

Au combat que mène les médecins pour sauver la vie de Valeria vient s’ajouter l’arme de la prière. Le même jour en effet, dès l’annonce de l’accident, la mère de la jeune femme commence à prier Carlo Acutis. Six jours après, le 8 juillet, la mère de Valeria part en pèlerinage à Assise pour prier sur la tombe du bienheureux dont le corps est exposé derrière une vitre. Elle prie pour la guérison de sa fille et lui laisse une lettre. Le jour même, “Valeria a repris une respiration spontanée et le jour suivant, les médecins ont constaté la reprise de la motricité de ses membres supérieurs et la reprise partielle de la parole”, détaille le dicastère pour les Causes des saints.

Une rééducation d’une semaine seulement

Le 13 juillet, Valeria exécutait les commandes motrices et le 14 juillet, la canule trachéale était retirée. Quatre jours plus tard, la patiente sort de l’unité de soins intensifs pour un autre service. Un scanner montre la disparition de l’hémorragie cérébrale. Transférée ensuite au service de neurologie, elle est envoyée le 11 août à l’hôpital Don Gnocchi de Florence pour suivre une thérapie de rééducation qui, “contrairement aux prévisions médicales, n’a duré qu’une semaine après une guérison rapide et efficace”, souligne encore le dicastère. Les neurologues finissent alors par la renvoyer chez elle avec pour consigne de poursuivre la thérapie de rééducation à domicile. Guérie, la jeune femme s’est rendue avec sa mère en pèlerinage sur la tombe de Carlo Acutis à Assise, “en signe d’action de grâce”. 

Tags:
Carlo AcutisguérisonMiracleVatican
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement