Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 18 juin |
Saint Léonce de Tripoli
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

[HOMÉLIE] Ce jour de Pentecôte, coup de foudre à Jérusalem Hill

PENTECOTE-SHUTTERSTOCK

Shutterstock I Renata Sedmakova

Martin Charcosset - publié le 18/05/24

Le père Martin Charcosset, curé de la paroisse d’Écully dans le diocèse de Lyon, commente l’évangile de la solennité de la Pentecôte. Le Paraclet, "celui qui nous protège quand on l’appelle", est tombé sur les apôtres comme une boule de foudre qui ne s’éteint pas.

La météo de ces derniers jours est capricieuse. Entre deux furtives apparitions du soleil, c’est la pluie qui domine, et même, bien souvent, l’orage. Tantôt celui qui se trouve sous l’orage en est quitte pour une bonne douche, tantôt les intempéries laissent des traces funestes sur leur passage. Quand gronde le tonnerre, vous le savez, c’est une très mauvaise idée que de se protéger sous un parapluie à pointe métallique, qui risque d’attirer la foudre et de ne laisser de vous qu’un petit tas de cendres fumantes. En revanche, si cette même pointe de métal, au plus haut du clocher local, est reliée directement à la terre, elle concentrera sur elle la foudre, protégeant ainsi l’espace et les personnes tout autour. C’est le principe du paratonnerre, inventé en 1752 par Benjamin Franklin. 

L’autre Paraclet

Para-tonnerre, “qui protège du tonnerre” ; para-pluie, “qui protège de la pluie”, et cætera. Il est dommage que la traduction de l’évangile de saint Jean (Jn 15, 26-27.16, 12-15) ne nous présente l’Esprit saint que comme “l’autre défenseur”, et non pas, selon la lettre du texte, comme “l’autre Paraclet”. Certes, le terme est plus inhabituel, mais il est riche de sens. Le para-clet, c’est donc, littéralement, “Celui qui nous protège”… mais de quoi, au juste ? Le suffixe “clet” vient du verbe grec kaléo, “appeler”. Le Paraclet, mot inventé par saint Jérôme dans sa traduction en latin de l’évangile, au début du Ve siècle, c’est donc “Celui qui nous protège quand on l’appelle”. Et s’il est “l’autre Paraclet”, c’est que Jésus était le premier. Le point commun entre Jésus-Christ et l’Esprit saint, en dépit de tout ce qui peut les différencier, c’est que le Père les envoie à notre secours, si nous le désirons. Ils sont un don qui se propose, sans jamais s’imposer. 

Pour nous décrire le Paraclet, saint Luc, au début des Actes des Apôtres, le compare précisément à un paratonnerre. Après l’Ascension de Jésus, les apôtres s’étaient à leur habitude rassemblés dans la “chambre haute” du Cénacle, à Jérusalem : un lieu familier, rassurant, aux portes solides et à la discrétion garantie. Là au moins, ils seraient à l’abri des dangers et de la violence. Une vraie cage de Faraday ! Or, l’Esprit saint pénètre dans la pièce comme une boule de foudre, semblable à celle qui, dans les Sept Boules de cristal, envoie tourbillonner Tryphon Tournesol au milieu de la maison du Professeur Bergamotte. Vous me direz : il s’agit donc d’un paratonnerre qui ne marche pas. Au lieu de les protéger de la foudre, il l’a attirée sur eux ! Je vous répondrai : précisément, c’est un paratonnerre qui marche : leur prière, “d’un même cœur”, a joué le rôle de la tige métallique et a attiré la foudre de l’Esprit, et la terre jusqu’où elle est allée, c’est leur cœur, cette “bonne terre” pour la semence de la Parole de Dieu. Un parfait paratonnerre ! Ainsi, les apôtres n’en sortent pas calcinés, mais transformés par ce Paraclet qui leur donne une vie et une langue nouvelles. 

L’Inspiration des Écritures

Alors, si le Paraclet ne nous protège pas du coup de foudre spirituel, de quoi nous protège-t-il ? Peut-être est-ce de l’amnésie et de l’ingratitude. Depuis deux semaines, les évangiles que nous lisons quotidiennement, sous la plume de saint Jean, peuvent sembler difficiles à saisir : Jésus répète dans un sens et dans un autre le même propos, sur l’unité, sur l’amour mutuel, sur le lien du Père au Fils. Comment saint Jean a-t-il pu retenir dans sa mémoire ces paroles de Jésus si précisément, avant de les coucher sur le papier, quarante ans plus tard, alors que nous avons toutes les peines du monde à nous les rappeler juste après les avoir entendues ? Nous touchons là à ce que l’Église appelle l’Inspiration des Écritures : les textes de la Bible ont pour auteur à la fois les écrivains humains qui les ont rédigés, avec leur style et leur génie propres, et Dieu en personne, l’Esprit saint.

Le Paraclet agit pour nous, avec nous : il nous protège si nous l’appelons.

Affirmer cela, c’est marcher sur une ligne de crête. L’inspiration des Écritures ne signifie pas que les auteurs sacrés ont été des marionnettes en transe, écrivant sous la dictée de Dieu. Et cela ne veut pas non plus dire, à l’inverse, qu’ils ont prié un petit coup et décidé ensuite que Dieu validait leurs œuvres. Le Paraclet agit pour nous, avec nous : il nous protège si nous l’appelons. Il nous protège de l’oubli, de la réécriture de l’histoire à notre profit, de l’infidélité au Christ : “Le Défenseur, l’Esprit saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit…”

Une vie du tonnerre

L’évangile de saint Jean est le meilleur témoignage de ce Paraclet que l’évangéliste a reçu à la Pentecôte, tout jeune homme, dans la chambre haute, avec les autres apôtres. De même que les paroles de grâce qui sont sorties de sa bouche ce jour-là ne l’ont pas empêché de devenir lui-même, de même le texte lumineux qu’il a écrit, devenu vieux, a été le fruit de sa longue fréquentation de l’Esprit de vérité. Un coup de foudre qui dure toute une vie, c’est possible ! Que cette Pentecôte sous l’orage nous donne le désir d’appeler à l’aide le Paraclet et de lui demander de vivre — pour ainsi dire — une vie du tonnerre de Dieu.

Lectures de la solennité de la Pentecôte :

Tags:
Esprit saintHoméliepentecote
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement