Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 21 mai |
Saint Constantin Ier le Grand
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Édith Stein bientôt docteur de l’Église?

Edyta Stein

fot. Towarzystwo im. Edyty Stein

Édith Stein.

Agnès Pinard Legry - publié le 15/05/24

Reçu en audience privée au Vatican le 18 avril, le supérieur des Carmes déchaussés, le père Miguel Márquez Calle, a officiellement demandé au pape François qu’Édith Stein, également connue sous le nom de sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix, soit déclarée docteur de l’Église.

Elle pourrait rejoindre le club très prisé des docteurs de l’Église. Édith Stein, également connue sous le nom de sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix, pourrait devenir prochainement la cinquième femme à être déclarée docteur de l’Église. Au cours d’un entretien avec le pape François le 18 avril au Vatican, le supérieur général des Carmes Déchaussées, le père Miguel Márquez Calle, a remis une pétition au dicastère pour les causes des saints l’enjoignant d’attribuer à sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix le titre de docteur de l’Église.

Grâce à cette pétition, le dicastère du Vatican pour les causes des saints peut officiellement entamer la procédure requise pour accorder ce titre à Édith Stein, philosophe allemande d’origine juive, devenue religieuse carmélite et morte le 9 août 1942 à Auschwitz. Les carmélites avaient déjà lancé une commission internationale pour rassembler la documentation requise par le Vatican en 2022, année qui marquait à la fois le 100e anniversaire du baptême d’Édith Stein et le 80e anniversaire de son martyre. Un titre proposé pour elle à l’époque était doctor veritatis en raison de sa quête intellectuelle incessante de la vérité, qu’elle a reconnue dans la personne de Jésus après sa conversion.

Lorsque j’ai terminé le livre, je me suis dit : “c’est la Vérité”

Qui était donc Édith Stein ? Née en 1891 dans une famille juive de à Breslau en Prusse (aujourd’hui la Pologne, ndlr), la jeune femme s’est déclarée athée à 20 avant d’obtenir un doctorat en philosophie. Mais les voies du Seigneur sont décidément bien mystérieuses. La jeune Édith tombe sur un livre qui va radicalement changer sa vie. Une nuit de 1921, alors qu’elle séjourne chez un ami, elle dévore Livre de la vie, l’autobiographie d’une carmélite du XVIe siècle : sainte Thérèse d’Avila. “Lorsque j’ai terminé le livre, je me suis dit : “c’est la Vérité””, se souviendra-t-elle plus tard. Quelques mois après, le 1er janvier 1922, elle reçoit le baptême à l’âge de 30 ans.

Elle prend le nom de Thérèse-Bénédicte de la Croix lorsqu’elle devient novice au Carmel douze ans plus tard. S’ensuit des années de prière mais aussi de réflexion, la jeune femme multipliant les écrits mystiques et philosophiques. Alors qu’elle achève une étude sur saint Jean de la Croix, sœur Thérèse-Bénédicte de la Croix est arrêtée en août 1942. À l’aube du 7 août, Édith et sa sœur Rosa font partie d’un convoi de 987 juifs qui part pour Auschwitz, en Pologne, où elles sont assassinées deux jours plus tard dans une chambre à gaz.

Théologie de la femme

Première femme docteur en philosophie d’Allemagne, Édith Stein s’est engagée personnellement afin de défendre la possibilité pour les femmes d’aller à l’université et d’y enseigner, malgré les nombreuses réticences rencontrées en ce début du XXe siècle. Sa conversion va l’engager sur une autre voie. Elle découvre que le vrai féminisme consiste à vouloir non pas une femme “masculinisée” ou qui tende à se passer de l’homme mais une femme complémentaire de l’homme par la libre et complète réalisation de sa nature originale. Elle développe ainsi une théologie de la femme qui a influencé la pensée du pape Jean Paul II sur la théologie du corps et la grâce particulière de la féminité.

Canonisée par Jean Paul II en 1998 et proclamée copatronne de l’Europe l’année suivante, Édith Stein pourrait-elle vraiment devenir docteur de l’Église ? Le terme de docteur de l’Église s’applique aux théologiens, philosophes ou écrivains ayant enrichi significativement la doctrine de l’Église tant au niveau philosophique que spirituel. “L’Église attribue officiellement ce titre à des théologiens auxquels elle reconnaît une autorité particulière de témoins de la doctrine, en raison de la sûreté de leur pensée, de la sainteté de leur vie, de l’importance de leur œuvre”. Actuellement, l’Église catholique compte 37 docteurs, dont quatre femmes  : Catherine de Sienne, Thérèse d’Avila, Thérèse de Lisieux et Hildegarde de Bingen.

Tags:
Docteur de l'ÉgliseEdith Stein
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement