Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 20 mai |
Saint Bernardin de Sienne
Aleteia logo
Décryptage
separateurCreated with Sketch.

Comment devient-on Docteur de l’Église ?

SAINT PETER'S SQUARE

Antoine Mekary | ALETEIA

Anna Kurian - publié le 15/05/24

Ces dernières semaines, les rumeurs vont bon train sur une possible promotion de sainte Édith Stein (1891-1942) au rang des rarissimes "Docteurs de l’Église" – ils sont seulement 37 en 2000 ans d’histoire. La carmélite allemande serait la cinquième femme à recevoir ce titre. Quelles sont les conditions requises et par quel chemin devient-on Docteur ?

Lors d’une audience avec le pape François le 18 avril dernier, le supérieur général de l’ordre des carmes déchaussés a présenté au pontife une demande de proclamation de sainte Édith Stein comme docteur de l’Église. C’est le point de départ d’un processus qui, selon le droit canonique, ne peut être enclenché que par le Pape. 

Tout commence en effet lorsque des postulateurs – en général des conférences épiscopales, des familles religieuses ou des recteurs d’université –, font parvenir au chef de l’Église catholique une lettre de requête soutenant un candidat au titre de Docteur. S’il l’estime opportun, le pape transmet alors le dossier au dicastère pour les Causes des saints qui procède à une étude préalable. Ensuite, de l’ouverture de la procédure à la proclamation officielle d’un docteur de l’Église, les étapes sont balisées. 

Un document, appelé “positio”, doit d’abord être rédigé. Il est ensuite soumis à une commission de théologiens, puis aux membres du dicastère, et enfin au pape, à qui revient l’ultime décision. 

Les trois conditions 

Concrètement, il faut remplir trois conditions pour devenir Docteur. Il s’agit d’abord pour les experts de vérifier l’eminens doctrina du candidat. Ses enseignements doivent avoir exercé une réelle influence sur la réflexion théologique et doivent être utilisés par le magistère. Les critères de discernement vérifient l’orthodoxie de sa doctrine, sa nouveauté – de matière et de méthode – et son universalité. 

Deuxième condition : la sainteté de la vie de ce baptisé doit être attestée. “Le Docteur n’est pas seulement un maître de pensée mais un maître de vie”, glisse ainsi un expert, rappelant que le titre de Docteur n’est décerné qu’à des saints déjà canonisés. Enfin, troisième condition, la décision revient à l’autorité suprême. Selon le droit, le Docteur doit être déclaré par le pape ou par un Concile œcuménique réuni autour de lui. 

Même si les demandes sont nombreuses, l’Église reste avare dans la dispense de ce titre qui n’est pas honorifique mais circonstancié. “En proclamant un Docteur, on souhaite mettre en relief sa doctrine pour le bien du peuple chrétien tout entier”, explique encore un prêtre. La proclamation d’un Docteur se fait le plus souvent par lettre apostolique et fait l’objet d’une célébration solennelle. Le calendrier liturgique réserve ensuite des mentions spéciales pour célébrer les docteurs de l’Église.

La cinquième femme Docteur ? 

Actuellement, le calendrier des saints catholiques compte 37 Docteurs de l’Église dont cinq Français : saint Bernard de Clairvaux, Hilaire de Poitiers, François de Sales, Thérèse de Lisieux, Irénée de Lyon. Un certain nombre de candidats de l’Hexagone ont par ailleurs été présentés à la “Fabrique des saints”, comme saint Césaire d’Arles, saint Jean Eudes ou saint Louis-Marie Grignon de Monfort

Édith Stein serait-elle en passe de gagner son doctorat ? “Rien n’est moins sûr”, tempère-t-on dans les couloirs du Vatican. Et pour cause, la demande avait déjà été présentée sous le pontificat de Jean Paul II, apprenait-on en l’an 2000. Si l’issue de l’étude était positive, la philosophe d’origine juive serait la cinquième Docteur femme, après sainte Thérèse d’Avila, sainte Catherine de Sienne, sainte Thérèse de Lisieux et sainte Hildegarde de Bingen. Le pape François a quant à lui proclamé deux Docteurs de l’Église depuis son élection en 2013 : saint Grégoire de Narek en 2015 et saint Irénée de Lyon en 2022. 

Tags:
Docteur de l'ÉgliseEdith SteinVatican
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement