Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 24 mai |
Saints Donatien et Rogatien
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

L’incroyable famille Yuechun, toute entière au service de Dieu

VITIGUDINO

agustinosrecoletos.org

Zhang YueChun.

Luisa Restrepo - La rédaction d'Aleteia - publié le 12/05/24

Dans la famille YueChun, originaire de Chine, la conversion a entraîné la vocation. Après avoir demandé le baptême, les cinq enfants sont entrés dans les ordres, suivis par leur propre mère, Maria Zhang, qui a prononcé ses vœux perpétuels en 2020.

Tout comme Zélie et Louis Martin eurent cinq filles religieuses, Zhang YueChun a elle aussi donné ses cinq enfants à Dieu. Tous, ses quatre filles et son unique garçon, appartiennent à l’ordre des Augustins récollets. Cela n’avait pourtant rien d’évident, car la famille YueChun n’était initialement pas croyante. Mais alors qu’elle endure une grave maladie, Zhang découvre la foi catholique par l’intermédiaire de sa sœur, qui l’entraîne à la messe. Convertie, elle entraîne avec elle sur le chemin de la foi toute sa famille. Zhang reçoit le baptême avec ses cinq filles en juillet 2007, suivies de son époux et de son fils, baptisés à Noël.

Mais la Providence n’en avait pas fini avec la famille YueChun. Progressivement, chaque enfant fait le choix d’une vie consacrée… Et tous demandent à être admis au sein de la congrégation des Augustins récollets, ordre mendiant fondé à Tolède en 1588. Un an après son baptême, Zhang se retrouve veuve. Elle se consacre à l’apostolat et multiplie les œuvres de charité. Mais cela ne lui suffit pas, et voilà qu’elle décide à son tour… De devenir religieuse.

Vœux perpétuels

Elle quitte la Chine pour entrer au couvent de Vitigudino, à Salamanque en Espagne, où elle est accueillie par sa fille aînée Sun Shen, elle aussi religieuse dans ce couvent où vivent 14 femmes ayant choisi une vie cloîtrée et dans le silence. Ses trois filles cadettes et son fils sont quant à eux récollets en Chine. Celle qui se nomme désormais sœur Maria Zhang prononce ses vœux le 7 juin 2020, en la fête de la Sainte Trinité, deux ans après sa fille aînée, sœur Maria Sun Shen. Les deux femmes, mère et fille, se sont toutes deux tournées vers la Vierge Marie à l’issue de la cérémonie afin de chanter un chant à la Notre Dame dans leur langue maternelle. “C’est une grande grâce de Dieu”, confiait notamment la supérieure de la communauté à Europa Press tout en soulignant la force de “l’engagement” des chrétiens de Chine.

Tags:
Chrétiens en ChineReligieuxVocation
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-POP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement