Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 23 mai |
Saint Didier de Vienne
Aleteia logo
Sans catégorie
separateurCreated with Sketch.

Les rois de la Bible : Osée, le dernier roi d’Israël ?

rois, bible, osée, israël

Published by Guillaume Rouille(1518?-1589), Public domain, via Wikimedia Commons

Osée, dernier roi du royaume du nord.

Philippe-Emmanuel Krautter - publié le 11/05/24

Il ne faut pas confondre le prophète Osée et le roi Osée (732-724 av. J.-C.) qui seul nous occupe aujourd’hui. Ce dernier sera le dix-neuvième et dernier roi du royaume du nord…

Le prédécesseur d’Osée, le roi Pèqah, avait déjà connu l’invasion de son territoire, le royaume du nord, par les forces assyriennes, ce qui avait conduit à la déportation d’une partie de la population. Osée, fils d’Ela, saisira l’occasion pour renverser le roi en place et le faire assassiner. Il ne lui reste plus alors comme royaume que la ville de Samarie et les terres alentours d’Ephraïm, sans oublier le lourd tribut que le roi Osée dût verser au roi d’Assour en signe de soumission ainsi que le rappelle le Deuxième Livre des Rois : “Salmanasar, roi d’Assour, monta contre lui. Osée lui fut asservi et lui paya tribut” (2 Rs 17,3). 

La fourberie du roi

Mais les Saintes Écritures ne dressent pas pour autant un portrait flatteur du roi Osée car, en plus de faire “ce qui est mal aux yeux du Seigneur, mais pas autant que les rois d’Israël qui l’avaient précédé” – nous précise la Bible, Osée complota contre l’envahisseur en envoyant des émissaires secrets à Sô, roi d’Égypte, et ne versa pas le tribut qu’il devait chaque année au roi d’Assour. 

La réponse ne se fit pas attendre et dès qu’il en prit connaissance le roi d’Assour le fit arrêter, le chargea de chaînes et le mit en prison. Ce manque de parole provoqua surtout la décision radicale du tout puissant roi d’Assyrie Salmanasar V d’envahir en 724 le peu qu’il restait du royaume du nord et d’assiéger sa capitale Samarie, capitale qui capitulera quelques années plus tard en 721 avec son successeur Sargon… 

Le destin du roi et de son royaume

Curieusement la trace du roi Osée se perd avec son emprisonnement, sans que l’on sache véritablement ce qu’il lui advint, même s’il est aisé de le deviner. Toujours est-il que la population du royaume d’Israël fut déportée en Haute-Mésopotamie et en Médie alors que “Le roi d’Assour fit venir des gens de Babylone, de Kouta, d’Awwa, de Hamath et de Sefarwaïm, et les établit dans les villes de Samarie à la place des fils d’Israël. Ils prirent possession de la Samarie et s’établirent dans ses villes” (2 Rs 17,24). 

Ces transferts de colons mêlés au reste de la population locale conduiront à la formation du peuple des Samaritains. Tout cela survint rappelle la Bible parce que le peuple d’Israël avait eu une conduite impie et n’avait pas respecté les commandements divins : “Les fils d’Israël imitèrent tous les péchés que Jéroboam avait commis, ils ne s’en écartèrent pas. À tel point que le Seigneur a écarté Israël loin de sa face, conformément à ce qu’il avait dit par l’intermédiaire de tous ses serviteurs les prophètes, et qu’il a déporté Israël loin de sa terre, au pays d’Assour, jusqu’à ce jour” (2 Rs 17,22-23). Le roi Osée restera ainsi connu comme étant le dernier roi du royaume du nord.

Tags:
Ancien TestamentBibleIsraëlroi
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-exister-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement