Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 30 mai |
Sainte Jeanne d'Arc
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

L’adversaire qui se cache en chacun de nous

HOMME-MIROIR-SEUL-shutterstock

Shutterstock I Dean Drobot

Agnès Pinard Legry - avec I.Media - publié le 24/04/24

Lors de l’audience générale du 24 avril, le pape François a mis en garde contre l’ego, adversaire qui se cache en chacun de nous. Le bien "doit être dépouillé de cette présence parfois trop encombrante qu’est notre ego", a-t-il insisté.

Être au service du Bien, voilà la mission de chaque chrétien. Une mission qui s’avère parfois ardue et complexe. “Le bien requiert beaucoup de discrétion”, a déclaré le pape François lors de l’audience générale de ce 24 avril 2024 qu’il a présidée sur la place Saint-Pierre au Vatican. Et il rencontre régulièrement sur sa route un adversaire de taille, l’ego, qui entretien en chacun l’arrogance et l’autosuffisance.

Après avoir médité les semaines précédentes sur les vertus cardinales – prudence, justice, force d’âme et tempérance –, qu’il a définies comme “patrimoine de l’humanité”, le pape François a consacré cette catéchèse à trois autres vertus “proprement chrétiennes” : la foi, l’espérance et la charité. Ces vertus dites “théologales” car “reçues et vécues en relation avec Dieu”. “Le chrétien n’est jamais seul”, a-t-il martelé, avant d’assurer que “les vertus théologales sont le grand antidote à l’autosuffisance”. Et de mettre en garde ceux qui se sentent “moralement irréprochables” contre “le risque de devenir vaniteux et arrogants”, et d’accomplir des actions “pour s’exalter soi-même”. 

Comment faire taire son ego

“L’orgueil est un poison puissant”, a encore glissé le chef de l’Église catholique, avant d’avertir : “Une goutte suffit pour gâcher toute une vie marquée par le bien”. “Le bien requiert beaucoup de discrétion, beaucoup de gentillesse” et “doit être dépouillé de cette présence parfois trop encombrante qu’est notre ego”, a-t-il insisté. Et pour le faire taire, voici le secret à garder précieusement : si vous parlez moins, vous écoutez plus. Plus vous écoutez, plus vous apprenez et plus vos opinions deviennent précises.

Saint Paul enseigne ainsi quand et comment utiliser le précieux don de la parole (Ep 4, 29) : “Aucune parole mauvaise ne doit sortir de votre bouche ; mais, s’il en est besoin, que ce soit une parole bonne et constructive, profitable à ceux qui vous écoutent”. Plus encore, s’il y a bien une manière de faire taire son ego, c’est de s’enraciner dans le Christ. Pour le chrétien, poursuivre le bien ne consiste pas à réaliser “un effort titanesque d’engagement personnel » ni “une montagne d’actions bénéfiques”, conclut ainsi le pape François. Cela consiste à marcher “derrière le Maître Jésus“. 

Revivez en images l’audience générale du 24 avril 2024 :

Tags:
Audience généraleBien communPape FrançoisVertus chrétiennes
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement