Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 22 avril |
Saint Epipode
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

40 jours pour… ne plus avoir peur de décevoir

PEUR-DE-DECEVOIR-CAREME-IA-CANVA

Image générée par une IA / Canva Aleteia

Agnès Pinard Legry - publié le 19/03/24

Dans son message de carême, le pape François invite à un "mouvement de libération". En réponse à l’appel du Pape, Aleteia a identifié 40 habitudes ou addictions qui nous empêchent de vivre véritablement en chrétien et donne, chaque jour du carême, des pistes pour s’en libérer.

En famille, en couple, au travail et même entre amis, la peur de décevoir s’immisce bien souvent dans les aspects les plus infimes de notre quotidien. Organiser le goûter d’anniversaire de son dernier tout en anticipant la réunion de famille du lendemain, préparer le support de la prochaine réunion tout en veillant à ce qu’il n’y ait aucun retard dans l’envoi de tel compte-rendu mais aussi penser à réserver cette activité qui plairait tant à son conjoint tout en répondant bien entendu présent au week-end organisé par sa bande de copains et auquel tout le monde, c’est sûr, va participer. Parce qu’on ne veut pas décevoir, on peut avoir tendance à dire “oui” à beaucoup de choses, générant ainsi du stress, de l’angoisse et de l’anxiété.

La vie est bien évidemment ainsi faite de projets, d’engagements et de défis et c’est en y répondant qu’on avance et qu’on progresse. Mais nos actions sont-elles guidées par cette volonté d’avancer et de progresser ou par une peur incompressible de décevoir ? Et cette peur est-elle d’ailleurs fondée sur des exigences bien réelles ou sur des attentes fantasmées ? S’accompagne-t-elle d’une peur du rejet ou d’une peur d’être jugé ? Est-elle stimulante ou au contraire source d’une grande détresse ?

S’en remettre à Dieu

Loin des injonctions qui traversent régulièrement de par en par la société, ce temps de carême peut être pour chacun une occasion de ralentir, de souffler et de s’interroger sur cette peur de décevoir qui ne dit pas forcément son nom et qui dicte parfois nos comportements. Et Dieu l’a bien compris ! Le conseil le plus répété dans la Bible n’est autre que “Ne crains pas”. Face à l’inconnu, à ses limites, à la souffrance. L’homme a tendance à s’appuyer exclusivement sur ses propres forces et se concentre sur ses faiblesses. Mais en s’ouvrant à Dieu, en acceptant de s’en remettre à Lui, de s’appuyer sur Sa force et de Le laisser agir à travers nous, la peur laisse progressivement la place à la paix et à la joie. Alors, profitons de ce temps de carême pour Lui redire notre confiance !

Découvrez aussi les conseils de grands saints pour ne plus avoir peur :

Tags:
CarêmeconfiancepeurPrièreRelations humaines
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement