Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 01 mars |
Saint Aubin d'Angers
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Charente : émoi légitime après la profanation de l’église de La Couronne

église, la couronne, charente

Google Steet View

L'église de Saint Jean Baptiste, à La Couronne, en Charente.

Cécile Séveirac - publié le 05/02/24

L'église Saint-Jean Baptiste de La Couronne, en Charente, a été profanée vendredi 2 février. Un homme a brisé la statue du saint patron de l'église avec un crucifix. Il a pour l'instant été relâché et une expertise psychiatrique a été demandée.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

L’église Saint-Jean Baptiste de La Couronne, en Charente, a été profanée vendredi 2 février. Alors que l’édifice était ouvert, un homme y est entré et s’en est violemment pris à la statue de saint Jean Baptiste en utilisant un crucifix. La statue, en plâtre, s’est totalement brisée et le crucifix est quant à lui fortement endommagé. Le tabernacle n’a pas été touché. L’homme a rapidement été interpellé par la police grâce à des témoins oculaires. « Nous n’avons pas de caméras de sécurité. Sans ces voisins, nous n’aurions jamais su qui était responsable de ce vandalisme », a déclaré à Aleteia le père Sylvain, vicaire de la paroisse.

Lorsque le prêtre est arrivé sur place, il a pu s’adresser à l’auteur des faits qui lui a rétorqué avoir agi au nom d’Allah. « Je lui ai demandé pourquoi il avait fait cela. Il m’a répondu que les statues étaient satanistes, et qu’il agissait au nom d’Allah », confie-t-il.

Messe de réparation

La paroisse, le diocèse et la mairie ont porté plainte. Une messe de réparation va être célébrée dans l’église samedi 10 février à 18h30 par Mgr Hervé Gosselin. « Cet acte a répandu beaucoup de violence, c’est extrêmement douloureux », réagit le père Sylvain. « Nous ressentons de la tristesse et de la révolte, mais aussi un sentiment d’insécurité très fort et nous espérons que la justice fera son travail pour empêcher que l’irréparable ne soit commis. Nous sommes très peinés par ce qui est arrivé dans ce lieu de prière, de paix et de sérénité qu’est notre église. Son enceinte est sacrée », rappelle-t-il.

Le parquet a souligné qu’aucun élément ne permettait d’établir une potentielle radicalisation islamiste, rapporte le journal Charente Libre. L’homme a été relâché et le parquet a requis une expertise psychiatrique. Il avait déjà fait l’objet d’une plainte pour outrages et pour des dégradations sur la voiture d’une adjointe du maire. À peine sorti du commissariat, il s’est dirigé vers le presbytère où se trouvait le père Sylvain, dimanche 4 février. Ce dernier dit rester « prudent ». « Il est venu frapper à la porte du presbytère. Je ne lui ai pas ouvert et j’ai alerté la police », explique le prêtre. Pour mémoire, en 2021, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, il y a eu « 1.659 actes antireligieux », dont 857 actes antichrétiens, 589 actes antisémites et 213 actes antimusulmans.

Tags:
Égliseprofanationvandalisme
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement