Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 22 février |
Bienheureuse Isabelle de France
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

L’Avent est au cœur de la messe

prêtre, autel; consécration, messe, bénédiction, offrandes, liturgie

Shutterstock

Image d'illustration.

Valdemar de Vaux - publié le 16/12/23

Au milieu de la liturgie de la messe, le prêtre mentionne le mot "adventus", traduit "avènement" à cet endroit mais qui a donné le mot français "avent". Que vient faire ce temps liturgique au milieu de l’eucharistie ? Explications.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

La chose est presque passée inaperçue dans la nouvelle traduction du Missel romain. Peut-être parce que la phrase en question est dite par le prêtre, peu de temps après la consécration qui a focalisé l’attention, désormais plus distraite. Dans l’embolisme du Pater, juste après la prière dominicale, le prêtre dit ainsi : « Délivre-nous de tout mal, Seigneur, et donne la paix à notre temps : soutenus par ta miséricorde, nous serons libérés de tout péché, à l’abri de toute épreuve ; nous qui attendons que se réalise cette bienheureuse espérance : l’avènement de Jésus Christ, notre Sauveur ». 

La formule, qui est tirée de la lettre de saint Paul à Tite (cf. Tt, 2, 13), projette le regard vers le Jugement dernier. Le sacrifice du Christ, événement historique, vient d’être actualisé sur l’autel par le prêtre qui a agi in persona Christi. Les effets de l’offrande de Jésus sur la croix le Vendredi saint sont ainsi contemporains de l’eucharistie célébrée. Le corps du Christ est présence de Dieu, il est aussi pain pour la route, celle qui mène à la béatitude éternelle, quand le Fils reviendra dans la gloire.

Faire de chaque eucharistie un Avent !

Ce retour, cet « avènement », comme le dit la liturgie en langue française, est en fait un « adventus » dans l’édition latine du Missel romain. Comme les empereurs romains entrant dans les cités lors d’une cérémonie rituelle qui portait ce nom, le Seigneur entrera alors solennellement dans ce monde pour révéler (« apocalypse » en grec) définitivement son dessein bienveillant.

Durant l’Avent, qui vient de cet « adventus », comme durant chaque eucharistie, le cœur des croyants est ainsi nourri du passé, présent à Dieu aujourd’hui, et tourné vers l’éternité. Jésus est né dans le temps, avant de mourir. Jésus est contemporain à tous les temps dans les sacrements, sa parole, le prochain. Jésus est celui qui « reviendra dans la gloire pour juger les vivants et les morts ». À nous de faire de chaque Avent une eucharistie, et de chaque eucharistie, un Avent ! 

Tags:
AventMesseNoël
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement