Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 13 juin |
Saint Antoine de Padoue
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Les laïcs catéchistes, “trésor” de l’Église

Pope Francis during his weekly general audience in Saint Peter's square

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - publié le 20/09/23

"En tant que chrétiens, nous sommes appelés à lutter contre toutes les formes d’esclavage", a lancé le pape François lors de l’audience générale qui s’est tenue ce 20 septembre 2023 à Rome. "Malheureusement, l’esclavage, comme le colonialisme, n’appartient pas au passé », a-t-il déploré, au sujet du continent africain.

Le pape François a poursuivi ce mercredi 20 septembre son cycle de catéchèses consacré à la “passion de l’évangélisation”. Devant plusieurs milliers de fidèles réunis sur la place Saint-Pierre, il a choisi cette semaine de présenter le témoignage de saint Daniel Comboni (1831-1881), un missionnaire italien qui devint le premier évêque d’Afrique centrale, et qui donna naissance aux congrégations des missionnaires comboniens du Cœur de Jésus et des Sœurs missionnaires comboniennes. 

Daniel Comboni fut le témoin de “l’horreur de l’esclavage” en Afrique, a rapporté le chef de l’Église catholique dans son enseignement. “L’esclavage ‘chosifie’ l’être humain, dont la valeur se réduit à être utile à quelqu’un ou à quelque chose”, a-t-il développé, précisant que Jésus avait pourtant “élevé la dignité de tout être humain” et “mis en évidence la fausseté de l’esclavage”. 

S’attristant de voir que l’Afrique n’était toujours pas débarrassée de ce fléau, il a dénoncé le “colonialisme économique” qui asservit encore le continent aujourd’hui. “C’est un drame devant lequel le monde économiquement plus avancé ferme souvent les yeux, les oreilles et la bouche. Je renouvelle donc mon appel : ‘Cessez d’étouffer l’Afrique : elle n’est pas une mine à exploiter ni une terre à dévaliser’”. Lors de son voyage en République démocratique du Congo, du 31 janvier au 3 février derniers, le pape François avait déjà lancé cet appel et dénoncé le drame du pillage du sous-sol congolais. 

Comment être un bon missionnaire

Revenant sur la figure de saint Daniel Comboni, le pape a salué son style missionnaire. Avec lui, “les personnes évangélisées n’étaient pas seulement des ‘objets’, mais des ‘sujets’ de la mission”, a-t-il détaillé. L’évêque de Rome a rappelé que le missionnaire italien désirait que chaque chrétien soit protagoniste de l’action évangélisatrice, clergé local et laïcs catéchistes. Sortant de ses notes, il a assuré que ces derniers étaient “le trésor” de l’Église. 

Le pontife argentin a aussi mis en garde contre la tentation pour un missionnaire de “transplanter des modèles externes” ou de “se limiter à un stérile assistancialisme”. Prenant encore exemple sur Daniel Comboni, il a rappelé que la passion missionnaire n’était pas d’abord mue par le “courage” ou des valeurs “comme la liberté, la justice et la paix”. Mais ce zèle naissait de la “joie de l’Évangile” et de “l’amour du Christ”. En conclusion de l’audience, le Pape a demandé aux fidèles rassemblés sur la place de ne pas oublier les pauvres et les “crucifiés de l’histoire d’aujourd’hui”, toutes ces personnes victimes d’injustices et de domination.

[EN IMAGES] Audience générale du 20 septembre 2023

Tags:
Audience généraleÉvangélisationPape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-exister-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement