Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 18 mai |
Saint Pascal Baylon
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Une nouvelle église à Clichy-sous-Bois

Eglise Sanctuaire Clichy sous Bois

Diocèse Saint-Denis

Cécile Séveirac - publié le 09/09/23

L'église Saint Jean XXIII, en construction depuis 2017, au sein du sanctuaire Notre-Dame des Anges de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) doit être consacrée ce dimanche 10 septembre. Elle remplace un ancien édifice détruit en 2016 lors des travaux d'une ligne de tramway.

Les visiteurs du sanctuaire Notre-Dame des Anges, situé à Clichy-sous-Bois, se préparent à l’ouverture de leur nouvelle église, nommée en hommage à saint Jean XXIII. Elle remplace l’ancienne église, détruite en 2016 en raison du tracé de la ligne de tramway T4. Jouxtant la petite chapelle désormais classée aux monuments historiques, l’église Saint-Jean XXIII pourra accueillir plus de 250 personnes là où la chapelle ne peut en accueillir que 180. Sa consécration aura lieu dimanche 10 septembre, qui correspond au jour du pèlerinage annuel à Notre-Dame des Anges.

Celui-ci, pourtant demeuré méconnu, serait le pèlerinage le plus ancien de France et un haut-lieu de dévotion mariale. L’histoire veut qu’en 1212, des marchands angevins qui se rendaient en région parisienne pour affaires furent attaqués par plusieurs brigands qui, non contents de les dépouiller de leurs marchandises et de leurs biens, les rouèrent de coups au point de les laisser pour morts, attachés à un arbre. L’un d’entre eux, fervent chrétien, se mit alors à prier la Vierge Marie sans cesse, tant et si bien que Notre-Dame décida d’envoyer un ange afin de les libérer de leurs liens. Cet ange fit également couler une source d’eau afin de leur permettre de se désaltérer. Immensément reconnaissants du miracle obtenu, les trois marchands marquèrent l’endroit de la source d’une petite image de la Vierge, et y emmenèrent par la suite plusieurs personnes dont certaines se trouvèrent guéries de leurs maux en buvant l’eau de la source. C’est ainsi que naquit la dévotion à Notre-Dame des Anges, et qu’une chapelle fut construite en son honneur. Un pèlerinage y a lieu tous les ans le dimanche suivant le 8 septembre, date correspondant à la naissance de la Vierge et au miracle de 1212.

Lancée en 2017, la construction de la nouvelle église a coûté un peu plus de trois millions d’euros. Elle est l’oeuvre des Chantiers du Cardinal, association créée en 1931 par le cardinal Verdier et qui se donne pour mission de construire, rénover et embellir les églises catholiques situées en région parisienne. D’extérieur, l’édifice aura l’aspect d’une grange afin de rester fidèle à la forme initiale de l’église avant sa destruction.

Eglise Sanctuaire Clichy sous Bois

Un lieu d’accueil et de rencontre

“C’est une dévotion qui mérite d’être mieux connue”, estime le père Grondin, recteur du sanctuaire depuis 2017. “Par ce sanctuaire, on fait la rencontre d’un Dieu qui nous aime et dont la tendresse est révélée par Marie”, souligne le recteur auprès de Aleteia. “Ce lieu verdoyant au cœur des cités, c’est un signe de la bonté de Dieu pour l’homme et de sa volonté de le rencontrer”, estime encore ce dernier.

L’ambition du diocèse et du sanctuaire : favoriser l’accueil des pèlerins et des visiteurs de manière pérenne. “Je pense que la construction de cette nouvelle église permettra de remettre au goût du jour un lieu de pèlerinage pour toute l’année et plus seulement en septembre. Nous sommes dans une vraie dynamique d’accueil, l’idée est de permettre aux gens de rester, pas seulement de passer”, poursuit le père Grondin. “C’est un lieu qui sert la rencontre, le dialogue, y compris avec les musulmans”, abonde Mgr Delannoy, évêque de Saint-Denis. “Pour nous, c’est important dans le diocèse, parce que nous n’avons pas de monastère contemplatif. Il faut faire de ce sanctuaire un véritable pôle spirituel, qui attire familles, enfants, adultes, pour pouvoir y passer une journée, prier, se reposer.”

Eglise Sanctuaire Clichy sous Bois

Pour cela, le diocèse a voulu associer au sanctuaire la congrégation religieuse des Franciscaines missionnaires de Marie. Présente à Clichy-sous-Bois depuis 1994, la communauté a déménagé au cœur même du sanctuaire afin de l’animer, notamment en proposant des temps de prière communs et personnels (vêpres, adoration…).

“La consécration d’une église est toujours un grand moment de joie. En ce sanctuaire, se tourner vers la Vierge Marie pour lui demander son intercession est quelque chose de grand”, estime Mgr Delannoy à l’approche de la consécration qu’il présidera. “Beaucoup de personnes viennent demander à la Vierge d’être libérées de ce qui est dur à porter, à l’image des marchands délivrés par la Vierge de leurs liens.”

Tags:
FranceSanctuairesVierge Marie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement