Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 29 mai |
Sainte Ursule Ledochowska
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Vous recherchez du plaisir et de l’émerveillement dans la prière ? Essayez ceci

PRIERE-HOMME-NATURE

Pascal Deloche / Godong

Peter Cameron - publié le 23/08/23

Malgré un rythme de vie souvent chargé et trépidant, chaque chrétien est invité à expérimenter la prière contemplative. Celle-ci est une source incroyable d'émerveillement car elle mène à la connaissance de Dieu.

Bien des philosophes l’ont dit, accompagnés de grands saints : la contemplation est propre à l’être humain et doit être cultivée. “La contemplation est regard de foi, fixé sur Jésus. “Je L’avise et Il m’avise”, disait, au temps de son saint curé, le paysan d’Ars en prière devant le tabernacle. (…) La contemplation porte aussi son regard sur les mystères de la vie du Christ. Elle apprend ainsi “la connaissance intérieure du Seigneur” pour L’aimer et Le suivre davantage”, souligne le Catéchisme de l’Église catholique en son canon 2715. Au milieu de nos vies trépidantes, remplies de distractions, la contemplation est un exercice certes difficile mais non moins nécessaire.

Dieu agit sur la cime de l’âme

Elle est une rencontre avec Dieu, et si elle peut parfois être aride, elle demeure une source d’émerveillement car elle mène à la connaissance de Dieu. Le père Adolphe Tanquerey, dans son ouvrage La Vie Spirituelle, explique comment Dieu, dans la contemplation, agit au cœur de l’âme :

C’est Dieu qui appelle l’âme à la contemplation; car de l’aveu de tous les mystiques, c’est là un don essentiellement gratuit. […] Tel est aussi l’enseignement de saint Jean de la Croix. Il distingue deux méthodes, l’une active et l’autre passive; celle-ci, qui n’est autre que la contemplation, est, dit-il, “celle où l’âme n’a ni initiative, ni activité propres. C’est Dieu qui opère en elle pendant qu’elle se tient passivement”.

[…]

Dans la contemplation, Dieu agit surtout dans ce que les mystiques appellent la fine pointe de l’âme; la cime de l’âme, la cime de la volonté ou le fond intime de l’âme. […] C’est dans ce centre de l’âme que Dieu produit à la fois connaissance et amour.

L’ “amour ineffable” qui accompagne la contemplation permet à l’âme de comprendre “par une sorte d’intuition que Dieu et Dieu seul est le Bien Suprême, et ainsi il attire l’âme à lui d’une manière irrésistible, comme le fait un aimant, mais sans faire violence à son libre arbitre.”

Ainsi, chacun est appelé à se préparer à ce grand don en faisant ce que le Seigneur commande :  “Arrêtez ! Sachez que je suis Dieu. Je domine les nations, je domine la terre” (Ps 45, 11). Saint Grégoire le Grand assure que “la vie contemplative est une douceur extrêmement aimable qui porte l’âme au-dessus d’elle-même, révèle les choses célestes et manifeste aux yeux de l’esprit les réalités spirituelles”. Elle se destine à tout le monde !

En images : 10 pensées du curé d’Ars pour la vie de tous les jours

Tags:
contemplationPrière
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement