Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 22 mai |
Sainte Rita (Marguerite) da Cascia
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Coup d’envoi des JMJ de Lisbonne, le plus grand rassemblement catholique au monde

JMJ de Lisbonne scène

CARLOS COSTA / AFP

Lieu de la messe de clôture des JMJ 2023 où le pape François présidera, le 6 août.

Cécile Séveirac - publié le 31/07/23

Les JMJ, c'est officiellement parti ! À partir de ce mardi et jusqu'au 6 août, plus d'un million de jeunes pèlerins venus du monde entier participent à la 17e édition de ce grand rassemblement catholique. Au programme : prière, enseignements, rencontres fraternelles et évidemment, venue du Pape. Un moment qui promet de rester dans les mémoires.

Ils sont plus d’un million de jeunes venus de 151 pays à avoir répondu à l’appel des 17e Journées Mondiales de la Jeunesses (JMJ). À partir de ce mardi 1er août et jusqu’au 6 août, la jeunesse catholique réunie à Lisbonne va vivre un événement spirituel d’une ampleur inédite. Parmi eux, la France est fièrement représentée avec un contingent de 41.000 inscrits, ce qui fait d’elle le troisième pays à envoyer le plus de jeunes après l’Espagne et l’Italie. Si la majorité d’entre eux vient de Paris, la capitale n’a guère le monopole : 2.000 jeunes sont ainsi partis de Lyon, 1.200 de Toulouse, 800 de Nantes, 700 de Rennes, 600 du diocèse de Fréjus-Toulon et tout autant du diocèse d’Angers, ou encore plus de 400 de Bordeaux et de Valence.

Cette année, le thème des JMJ est tiré d’une phrase de l’Évangile de Saint Luc qui ouvre le récit de la Visitation : “Marie se leva et partit en hâte”. Dans l’épisode biblique de la Visitation, le geste de se lever présente Marie à la fois comme une femme de charité et comme une femme missionnaire. Partir en hâte représente l’attitude dépeinte dans les indications du pape François pour les JMJ Lisbonne 2023 : “Que l’évangélisation des jeunes soit active et missionnaire, car c’est ainsi qu’ils reconnaîtront et témoigneront de la présence du Christ vivant”.

Un programme chargé

La plupart des jeunes sont déjà arrivés à Lisbonne et sont accueillis dans différents diocèses et paroisses portugaises. C’est ce mardi 1er août que les choses sérieuses commencent : les jeunes pèlerins débuteront par la messe d’ouverture des JMJ, présidée par le cardinal patriarche de Lisbonne, Mgr Manuel Clemente. Les Français poursuivront avec le “Temps des Français“, un rassemblement où louange et adoration eucharistique uniront la jeunesse de France pendant toute une matinée. Il s’agit d’un temps fort inédit, encore jamais organisé lors de JMJ européennes. Si ces “temps des Français” ont déjà eu lieu à Rio en 2013 et à Panama en 2019, ils avaient réuni des délégations beaucoup plus modestes (5.000 jeunes à Rio, 1.500 à Panama).

Des catéchèses, nommées “Rise up” (en français, “lève-toi”, ndlr) seront organisées mercredi, jeudi et vendredi : grâce à divers intervenants, les pèlerins seront invités à méditer sur les grands thèmes lancés par le pontificat du pape François que sont l’écologie intégrale, l’amitié sociale et la miséricorde. Chaque jour sera également rythmé par le “Festival de la jeunesse”, un ensemble d’événements organisés par les pèlerins des JMJ : conférences, concerts de styles musicaux différents, expositions d’art et représentations théâtrales, sport… Enfin, les participants aux JMJ auront la possibilité d’accéder à un espace nommé “Cité de la joie”. Celui-ci réunira une exposition “vocationnelle” pour permettre aux jeunes d’échanger avec des mouvements, communautés et ordres religieux, ainsi qu’une chapelle et le “Parc du pardon” pour se confesser.

La venue du pape François

Mais le point d’orgue de cette semaine réside bien évidemment dans la venue du pape François, dont le voyage apostolique au Portugal débutera le 2 août. Malgré plusieurs problèmes de santé qui avaient mené à son hospitalisation, le Pape a été autorisé à rejoindre Lisbonne par ses médecins. Non sans hâte, puisqu’il a même indiqué avoir préparé son sac à dos contenant tous les accessoires du plus parfait JMJiste. Pour le Pape aussi, le programme est loin d’être léger : accueilli le mercredi 2 août à Lisbonne par les autorités portugaises, il rejoindra les JMJ le jeudi 3 août et se rendra aux alentours de 18h au parc Eduardo VII, l’un des principaux sites des JMJ, où il rencontrera la jeunesse. Il y présidera le chemin de Croix le lendemain, vendredi 4 août. Le samedi 5 août, François est attendu à Fatima, avant de présider une grande veillée d’adoration eucharistique entouré des milliers de jeunes pèlerins. Un moment spirituel fort qui promet d’être particulièrement intense. Le dimanche 6 août signera la clôture des JMJ avec une messe présidée par François, avant sa rencontre avec les 25.000 volontaires qui ont contribué à l’organisation et à l’encadrement des JMJ, ainsi qu’à l’accueil des pèlerins.

EN IMAGES : Les JMJ depuis 1987

Tags:
JMJ
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement