Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 13 juin |
Saint Antoine de Padoue
Aleteia logo
Décryptage
separateurCreated with Sketch.

Comment les cardinaux sont-ils choisis ?

CARDINALS

Shutterstock | giulio napolitano

Morgane Afif - publié le 18/06/23

Si le pape désigne les évêques qui dirigent les diocèses du monde entier, qui choisit les cardinaux ? Sont-ils élus ou désignés ? Quels critères sont pris en compte pour leur assigner cette charge ?

Les cardinaux sont nommés parmi les évêques : si les procédures de nomination de ceux-ci peuvent varier, seul le pape, lui-même évêque de Rome, est en capacité de nommer librement les évêques. Pour comprendre comment sont choisis les cardinaux, il faut donc revenir brièvement sur la nomination des évêques.

Ainsi, un évêque est d’abord désigné par le pape, mais n’entre en fonction que lors de son ordination épiscopale, qui est le troisième volet d’un même sacrement, celui de l’ordre, dispensé au diacre, au prêtre, et à l’évêque. Seul un évêque peut ordonner un évêque, qui promet obéissance « au successeur de Pierre ». Les procédures de nomination ont longtemps varié et aujourd’hui encore, elles diffèrent selon les pays, bien que l’ordination demeure dans tous les cas un seul et même sacrement.

Ce ne sont pas les prêtres eux-mêmes qui se présentent mais ce sont les évêques en fonction qui indiquent les noms des prêtres qu’ils pensent aptes à cette mission au nonce, c’est-à-dire un représentant du pape auprès d’un gouvernement étranger (une sorte d’ambassadeur du Vatican). Certains critères sont toutefois requis par le droit canon : le candidat à l’épiscopat doit être âgé d’au moins 35 ans, être prêtre depuis plus de cinq ans et être diplômé en théologie, Écriture sainte ou droit canonique. Le nonce conduit alors une enquête tenue sous le sceau du secret auprès de l’entourage de ces pasteurs, religieux ou laïcs, pour déterminer si celui-ci est à même de recevoir la charge épiscopale. C’est finalement au pape qu’appartient la nomination de l’évêque, parmi trois noms qui lui sont proposés. Celui qui est finalement désigné demeure entièrement libre d’accepter, ou non, cette mission qui ne lui est en aucun cas imposée. 

Un choix propre au souverain pontife

C’est parmi le collège des évêques que sont désignés les cardinaux, qui ont pour fonction d’assister le pape dans le gouvernement de l’Église. Les cardinaux âgés de moins de quatre-vingt ans sont aussi ceux qui élisent le souverain pontife lors du conclave. S’il est d’usage que les cardinaux soient choisis par le pape parmi les évêques, celui-ci peut en fait créer n’importe quel prêtre cardinal, quoique cela demeure exceptionnel, sans restriction si ce n’est celle d’être reconnu pour leurs mérites « remarquables ». Saint Jean-Paul II a ainsi distingué plusieurs prêtres comme les théologiens Henri de Lubac en 1983 et Hans Urs von Balthasar en 1988. Quoi qu’il en soit, le pape est parfaitement libre de choisir qui il veut, à condition que le futur cardinal soit a minima ordonné prêtre et soit reconnu pour sa piété et ses mœurs exemplaires : ces critères sont laissés à la seule appréciation du Saint-Père lui-même. La réforme liturgique de Paul VI menée en 1973 a quant à elle fixé le nombre de cardinaux électeurs à 120, parmi lesquels est élu le pape en cas de vacance du Saint-Siège. Les cardinaux sont nommés à vie, mais ne demeurent électeurs du souverain pontife que jusqu’à 80 ans, âge auquel ils sont exclus du conclave

Tags:
CardinauxÉgliseVatican
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-exister-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement