Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 28 mai |
Saint Germain de Paris
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

L’émouvante conversion de Rajesh après sa rencontre avec Carlo Acutis

Carlo Acutis i Rajesh Mohur

Źródło: carloacutis.com

Rajesh Mohur et Carlo Acutis.

La rédaction d'Aleteia - publié le 07/06/23

Rajesh Mohur était hindou. Mais sa rencontre avec le "patron des geeks", Carlo Acutis, a résolument changé sa vie et l'a poussé à demander le baptême.

Carlo Acutis est l’un des jeunes saints les plus inspirants de sa génération, et son témoignage de vie comme son intercession ont sans doute permis bien des conversions. Rajesh Mohur fait partie de ceux qui ont eu le privilège de rencontrer de son vivant le “saint patron des geeks”. Né à l’Île Maurice, Rajesh était de religion hindoue. Issue d’une famille de la caste brahmane, la plus haute caste chez les Hindous, son père est prêtre et président de l’Association hindoue de Maurice. Il apprend à son fils toutes les prières hindoues et lui inculque culture et histoire religieuses. Alors qu’il est âgé de 16 ans, Rajesh est envoyé en Inde à Gujarat, la ville où est né Gandhi, afin d’y poursuivre ses études.

“Je suis allé dans tellement de temples, j’ai rencontré bien des gourous. Tout était très paisible”, se souvient-il dans le livre Blessed Carlo Acutis : A Saint in Sneakers de Courtney Mares. “Mais ma vie ne changeait pas. J’étais à la recherche d’un Dieu vivant.”

Après avoir été admis dans une université du Rajasthan, le jeune étudiant obtient un diplôme en physique. Alors qu’il prévoit de s’inscrire dans un master en Angleterre, il apprend la mort soudaine de son père et est rapidement contraint de retourner à l’Île Maurice pour aider sa famille, confrontée à des problèmes financiers. Plein de colère et d’amertume après la perte de son père, Rajesh de réfugie dans la prière hindoue, mais ne parvient pas à trouver l’apaisement.

Un chérubin aux cheveux bruns

Peinant à trouver un emploi stable, il immigre en Italie au milieu des années 1980 et y reste une dizaine d’années. Et en 1995, le voilà embauché par une famille pour aider à l’éducation d’un petit garçon aux cheveux bouclés et noirs, prénommé Carlo. Le deuxième jour, Rajesh voit courir vers lui ce chérubin à tête brune, grand sourire aux lèvres et paume tendue vers son nouvel ami pour lui offrir un chewing-gum.

Tout au long de son enfance, le jeune Carlo lit la vie des saints et regarde des dessins animés basés sur la Bible. Rajesh l’accompagne dans toutes ses activités, y compris au catéchisme et à l’église, où Carlo aimait aller régulièrement pour prier avant ou après l’école. C’est là qu’il voit la foi s’épanouir dans l’âme du jeune Carlo comme les roses fleurissent au printemps.

“Son comportement me marquait quand il était à l’église, il était tellement respectueux. Il savait que Jésus vivait là… Cela a touché mon cœur”, se souvient Rajesh, stupéfait de voir la générosité du jeune garçon avec les autres et sa façon de parler de sa foi. “Quand j’ai vu ce qu’il faisait, alors qu’il était si petit enfant, j’ai été converti”, affirme Rajesh. “Il avait pris l’habitude (…) de réciter le Saint Rosaire tous les soirs avant d’aller se coucher.”

Connaissance et amour de l’Église

En grandissant, Carlo apprend à Rajesh à prier le chapelet, lui explique le sens de l’Eucharistie, l’importance des sacrements… “Il connaissait le Catéchisme de l’Église catholique presque par cœur et l’expliquait si brillamment qu’il a réussi à m’intéresser au sens des sacrements”, déclare Rajesh, qui finit par demander le baptême, et reçoit en même temps sa première communion et sa confirmation, en 1999. “Tout cela a changé ma vie. J’ai enfin trouvé le Dieu vivant dont j”avais besoin”. Rajesh se rend à la messe tous les jours avec Carlo, où il peut enfin communier, lui aussi.

Plusieurs années plus tard, la mère de Rajesh s’envole de l’Île Maurice pour rendre visite à son fils. C’est là que Carlo l’emmène à la messe. Elle n’y comprend pas grand-chose : elle ne connaît alors ni le catholicisme ni la langue italienne. Mais le jeune Carlo Acutis lui parle patiemment en anglais de Jésus et de Notre-Dame de Lourdes. Avec l’aide de la famille Acutis, la mère de Rajesh visite ce sanctuaire français et, une fois rentrée chez elle à Maurice, elle demande à son tour à être baptisée. “Il a réussi à nous convertir, ma mère et moi, conclut Rajesh. C’était la grâce de Carlo.” 

Découvrez aussi les citations inspirantes de Carlo Acutis :

Tags:
Carlo AcutisSaints
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement