Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 30 mai |
Sainte Jeanne d'Arc
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Ils veulent sauver les couples par tous les moyens

happy young Caucasian couple

fizkes | Shutterstock

Claire de Campeau - publié le 06/06/23

Les initiatives pour aider voire sauver les couples se multiplient ces dernières années: applications, parcours, podcasts et petits carnets, de multiples acteurs se démènent pour faire durer les couples.

En réponse à une vraie demande, de nombreuses personnes investissent aujourd’hui le domaine de la conjugalité. Solutions concrètes, mise en relation avec des professionnels, valorisation de la communication : tous les ingrédients sont à disposition des couples qui ont à cœur de faire durer leur vie amoureuse et conjugale. Aleteia a fait un petit tour d’horizon des heureuses propositions faites aux couples qui souhaitent durer et prendre soin d’eux. 

Aider à poser de bonnes bases 

Auriane et Pierre sont parents de trois enfants, à Neuchâtel, en Suisse. Ensemble, ils se sont engagés pour animer, pour les couples, un parcours “Vivre en couple”, issu de l’association Cler Famille. “Le parcours que nous proposons pose les bases d’un mariage en bonne santé”, résume Auriane. Il est ouvert à tous et permet à certaines personnes de recevoir certaines bases qu’ils n’ont jamais reçues auparavant ! A l’aide de différents documents et d’un temps de partage de 2h, une fois par mois, ils échangent avec cinq autres couples autour de différents thèmes liés à la vie conjugale. 

“La première année est propre au couple en lui-même (thèmes de l’identité, du passé, de la fidélité, de la sexualité…), explique l’animatrice du parcours. La deuxième année est consacrée à la famille (l’arrivée ou non des enfants, le couple parental, etc). Enfin, la troisième année tourne autour du couple dans la société (thèmes du travail, de l’argent, de la vie sociale…).”

Comme Auriane le précise aux participants dès la réunion de présentation, ce parcours n’est pas destiné aux couples en grosse crise: “Nous ne sommes pas thérapeutes !”. Par le biais des ces rencontres mensuelles, temps de partage fait de confidences dans un climat bienveillant et confidentiel, le couple ne fait “que” transmettre des informations, des conseils, précieux à recevoir pour la survie d’un couple à l’heure actuelle. 

“Ce qui revient le plus ? C’est le manque de communication”, témoigne la jeune femme. “On a des vies de dingue, le téléphone et les écrans coupent la communication, mais également le stress du quotidien, la charge des enfants, etc. C’est précisément pour cette raison qu’ils viennent au parcours: pour enfin prendre ce temps, pour communiquer.” Un beau programme, ouvert à tous, suffisamment engageant pour prendre soin de son mariage, mais assez accessible pour que tous se sentent libres d’y participer. 

D’autres parcours existent. Parcours Alpha, Equipe Notre Dame, Vivre et Aimer et bien d’autres, tous ont été pensés comme un réel soutien dans la magnifique et périlleuse aventure du mariage !

Encourager la communication 

Ce manque de communication dans le couple, Soazig Castelnérac l’a compris elle aussi ! C’est ce qui a poussé la jeune femme, à l’approche de ses quarante ans, à lancer le concept “Save Your Love Date“. En proposant des carnets de communication, adaptés aux différents stades de la vie à deux, cette entrepreneuse a souhaité offrir aux couples des outils concrets pour inciter les couples à communiquer “de façon sereine, intense et durable”. 

La jeune femme voyait tellement de couples d’amis s’éloigner au fil des années, ne plus partir à deux, se noyer dans le quotidien, tout en se persuadant que tout allait bien. “Pourtant un couple ne devrait jamais être acquis. Je suis pour un amour responsable, désirable et durable”, déclare-t-elle. C’est ainsi que sont nés ces carnets et ces invitations à des rendez-vous amoureux, il y a maintenant six ans, en 2017.

Je souhaitais que les couples soient acteurs et premiers participants du soin qu’ils allaient donner à leur amour.

Différents carnets sont proposés: les premiers, les carnets “S’engager”, traitent de la question de l’engagement. Ils sont destinés aux couples débutants. Les suivants, les carnets « Save Your Baby Date », aident à préserver le couple au cœur de leur vie parentale naissante. “Le but étant de rappeler aux jeunes parents que la base, l’essence même de leur enfant, c’est leur amour conjugal !”, explique Soazig. Les carnets “Booster” souhaitent aider à redynamiser le couple, à rétablir une communication parfois délaissée. Enfin, les carnets “Viens, on s’aime !” permettent de maintenir la flamme et de la faire vivre au cœur de toutes les contrariétés et complications de l’existence. 

“Le principe est simple, explique la jeune femme. Chacun a son carnet et doit préparer une quarantaine de questions en amont d’un rendez-vous fixé avec son conjoint. Vient ensuite le temps du tête à tête, propice à l’échange, autour du fil conducteur de ces questions. C’est très scolaire et c’est ce qui marche !” s’exclame-t-elle. “Ces rendez-vous doivent être soignés et passés dans un cadre propice à l’échange amoureux: autour d’une jolie table, ou dans un joli cadre de verdure. Je propose le fond, via une série de questions, et j’insiste sur la forme. C’est tellement important ! Un joli endroit donne envie d’y revenir et incite à la confidence.”

Ces carnets offrent la possibilité aux couples de “sortir de leur zone de confort”. Aux femmes qui craignent de ne pas réussir à convaincre leur mari, Soazig Castelnérac répond : “Au contraire ! Ces carnets sont rassurants pour eux. Déjà, ils leur permettent de retrouver enfin leur femme, rien que pour eux, lors d’un moment sans enfant. Ensuite, les questions viennent d’une source extérieure et sont préparées en amont, ils ne se sentent donc pas pris au piège. Enfin, l’équité est de mise: chaque conjoint est confronté aux mêmes problématiques et a devant lui le même carnet.”

L’objectif de la créatrice de ces carnets est d’aider les couples à prendre soin d’eux de façon ludique et ancrée dans le réel. C’est la raison pour laquelle elle n’a pas souhaité faire une application mais un objet aussi concret qu’un carnet.  “Je ne voulais pas écrire un livre très théorique. Je souhaitais que les couples soient acteurs et premiers participants du soin qu’ils allaient donner à leur amour.”

D’autres carnets existent pour prendre soin de son couple, tels que Parents et Heureux et Le couple dont vous êtes le héros. Les podcasts, aussi, ont le vent en poupe ! Thérèse Hargot, sexologue très active sur les réseaux sociaux, en propose sur son site dédié Sème Lovecare.  

Favoriser le lien avec des professionnels 

Il arrive que les couples traversent des crises qu’ils ne parviennent pas à surmonter eux-mêmes. Contacter un professionnel, une aide extérieure, devient alors essentiel. Arnaud Ulrich, entrepreneur, s’est donc attelé depuis quelques années à “la prévention des séparations”, selon son expression. “L’idée de Coopléo a plus de six ans maintenant. C’est venu en réalisant le décalage qu’il y avait entre la volonté de réussir son couple, sa famille, et la réalité des chiffres. Le nombre de séparations, de conflits familiaux, de violences conjugales… Ce décalage entre le conte de fées et la réalité !”

Le jeune homme a donc commencé à rencontrer des conseillers conjugaux, des médiateurs familiaux, des sexologues. “Tous me disaient, et je pouvais le constater aussi, à la fois l’impact de leur métier mais aussi la difficulté de passer à l’acte, d’aller vers eux.”

La grande différence avec un bon copain confident, c’est d’abord la neutralité.

Arnaud décide donc de mettre en relation, plus simplement, les couples et les professionnels. Il croit fermement à l’utilité de ces prises en charge: “Aujourd’hui il y a beaucoup de généralistes sur la question du couple mais dès que vous êtes sur une situation un peu particulière, il est important de voir une personne qui va vous permettre de prendre de la hauteur. La grande différence avec un bon copain confident, c’est d’abord la neutralité. Le thérapeute n’est pas là pour l’un ou l’autre membre du couple ou de la famille. Il est là pour l’ensemble.”

Pour favoriser cette rencontre entre les couples en crise et les spécialistes, il crée donc une application dédiée, Coopleo. L’application, lancée depuis un mois, recense exclusivement “des professionnels qui ont un parcours de formation accompli, que ce soit en conseil conjugal, en thérapie familiale, en sexologie, en médiation familiale”. Le jeune homme insiste et précise: “Sur internet aujourd’hui le titre de conseiller conjugal n’est pas un titre protégé: n’importe qui peut aller prendre ce titre et s’en affubler alors qu’il n’a pas nécessairement les compétences pour. Coopleo veut contrer ces abus et offrir un panel de spécialistes compétents, qui offrent sur le site des vidéos permettant un début d’alliance thérapeutique essentielle à la future rencontre avec le couple”. 

Quand on lui demande les enjeux des couples modernes, Arnaud évoque “à la fois une perpétuelle njonction à la perfection doublée d’une image d’Epinal/conte de fées du couple.”. Il développe: “Dès lors que les difficultés apparaissent, le couple ou les parents se disent qu’ils sont en échec ou qu’ils ont tout raté. Alors que le conflit fait partie de la vie de couple, le conflit fait partie de la vie familiale. Etre en conflit n’est pas un constat d’échec au contraire. C’est le constat d’un lieu où la pluralité des personnes s’exerce, où chacun est en mesure de montrer sa différence. Et tout l’enjeu de Coopleo c’est d’aider les gens à vivre avec leurs conflits ! Et à passer au delà de ces conflits et à avancer malgré ces conflits.” 

Ces initiatives heureuses et nombreuses montrent à quel point le couple a besoin d’aide et d’accompagnement. Il est des montagnes difficiles à franchir seuls ou même à deux. Accepter de se faire aider par une ressource extérieure est une preuve d’humilité et de combativité. Un couple, comme un pot de fleurs, s’arrose et se chérit, un jour après l’autre. Quand cela n’est plus une évidence, d’autres personnes se chargent de nous le rappeler, avec beaucoup de douceur et de clairvoyance ! 

Tags:
CoupleMariage
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement