Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 21 septembre |
Saint Matthieu
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Les peuples de la Bible : les Mèdes, descendants de Noé

ARCHE-NOE-GODONG-RU500300A.jpg

Pascal Deloche / Godong

Arche de Noé.

Philippe-Emmanuel Krautter - publié le 30/05/23

Les Mèdes apparaissent au Moyen-Orient à l’est du Tigre, au nord-ouest de l’actuel Iran. Issus d’une branche des Irano-Aryens, ces tribus à l’origine nomades s’installèrent dans la Médie, région où ils entreront très tôt en contact avec les Israélites…

Une fois de plus, nous pouvons constater combien les peuples rencontrés par les Israélites en Terre promise sont plus ou moins rattachés à une ascendance commune. Ainsi, le livre de la Genèse évoque un personnage du nom de Madaï ayant donné son nom aux Mèdes et qui aurait une ascendance biblique illustre (Gn 10, 1-2) :

Voici la descendance des fils de Noé, Sem, Cham et Japhet. Il leur naquit des fils après le déluge. Fils de Japhet : Gomer, Magog, Madaï, Yavane, Toubal, Mèshek et Tirâs.

Ces tribus de langue iranienne une fois installées au Moyen-Orient compteront avec les Perses, les Cimmériens et les Scythes dans les nouveaux équilibres de l’Asie antérieure (occidentale) et par là même avec les autres peuples de la Bible.

L’histoire de Tobit

C’est avec l’israélite Tobit, descendant d’Asiël de la tribu de Nephtali, que l’histoire biblique croise celle des Mèdes. Sous le règne du roi assyrien Salmanasar, Tobit fut déporté à Ninive. Dans cette fameuse ville citée à de nombreuses reprises par les Écritures, cet homme pieux continua à respecter avec zèle les rituels et nombreux sacrifices imposés par sa religion. Évitant avec soin de se nourrir d’aliments impurs distribués par les païens assyriens, il se fit remarquer par le roi assyrien Salmanasar qui lui confia la tâche de lui acheter tout ce dont il avait besoin. Pour cela, Tobit se rendit ainsi fréquemment en Médie jusqu’à la mort de Salmanasar.

Empire_neo_assyrien.svg_.jpeg

Avec son successeur, Sennakérib, les routes de Médie furent cependant bloquées et Tobit dut cesser ses voyages, persécuté par le nouveau monarque. Ruiné et aveugle, le vieil homme décida d’envoyer son jeune fils Tobie recouvrer une dette importante en Médie pour assurer son héritage. C’est alors que Raphaël l’aidera et lui servira de guide. Tobie apprendra, en effet, lors de son voyage en Médie, l’art de guérir et de chasser les démons. À son retour, en plus de l’argent rapporté, il parviendra à rendre la vue à son père… Une belle leçon que ce livre nous rapporte et qui démontre que même lors de l’adversité la plus extrême, un comportement juste et conforme aux lois divines assure le salut.

De nombreuses tribulations…

Par la suite, les peuples mèdes qui n’étaient ni sémites ni indo-européens, s’affranchiront des Assyriens qui les dominaient jusqu’alors pour fonder au VIIe siècle. avant J.-C. un pouvoir indépendant et fort avec à leur tête le roi Cyaxare. Mais cette nouvelle puissance ne tardera pas à s’opposer à celle des Perses et Cyrus II prendra plus tard le titre de roi tout à la fois des Perses et des Mèdes mettant ainsi un terme à leur hégémonie. C’est dans ce contexte que se situe l’histoire bien connue d’Esther relatée au livre du même nom de l’Ancien Testament (lien article Esther) faisant directement référence aux Mèdes et à la Médie soumise à la Perse (Est 10, 1-2) :

Le roi Assuérus perçut un impôt sur le continent et les îles de la mer. Tous ses actes de puissance et de vaillance, et les détails de la haute situation que le roi avait accordée à Mardochée ne sont-ils pas écrits dans le livre des Chroniques des rois de Médie et de Perse ?

Nombreuses seront encore les occasions où Mèdes et Juifs se rencontreront jusqu’à cette ultime évocation rapportée par les Actes des Apôtres dans laquelle le jour de la Pentecôte les différents peuples réunis – dont les Mèdes – entendirent les apôtres leur parler dans leur propre langue signe de l’universalité de la nouvelle religion dépassant les diversités ethniques que constituaient les nombreux peuples de la Bible (Ac 2, 8-9) :

Comment se fait-il que chacun de nous les entende dans son propre dialecte, sa langue maternelle ? Parthes, Mèdes et Élamites, habitants de la Mésopotamie, de la Judée et de la Cappadoce, de la province du Pont et de celle d’Asie…

Tags:
Ancien TestamentBibleHistoire
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement