Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 26 mai |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Étudier à l’Ircom, c’est grandir en humanité

Design-sans-titre-3.jpg

© Aloïs

Bérengère Dommaigné - publié le 24/05/23

Avez-vous pensé à l’Ircom ? Avec des campus à Angers et Lyon, cette école supérieure des humanités et du management propose des licences et masters qui permettent à ses étudiants de se construire, humainement et professionnellement. Étudiants et diplômés partagent leurs expériences.

Fondé en 1984 à Angers puis à Lyon en 2019, l’Ircom, école supérieure des humanités et du management, participe à la transformation de la société en encourageant les nouvelles générations à l’exercice de la responsabilité et de l’engagement au service du bien commun, dans les sphères économiques, politiques et sociales.

Licence en humanités et sciences politiques, Master en management et communication et Master en solidarité internationale et action sociale,  chacun des cursus de l’Ircom vise au plein épanouissement de chaque étudiant et permet d’éveiller son intelligence, d’aiguiser son discernement et d’ouvrir son cœur. À l’heure des choix sur Parcoursup, pour les licences, de nombreux étudiants se laissent ainsi tenter par cette école, notamment pour ses effectifs à taille humaine, ses valeurs éthiques, et son ancrage dans le monde professionnel.

Thibaut, 21 ans

L’Ircom m’offre la possibilité d’une formation pratique et concrète

Actuellement en troisième année de licence humanités et sciences politiques à l’Ircom d’Angers, Thibaut, 21 ans, apprécie particulièrement la double expérience de sa formation. “À la fois, les cours nous permettent de conjuguer la théorie et une grande culture générale, ce qui est très épanouissant intellectuellement. Par ailleurs, grâce aux stages (un mois puis six mois) et à mon séjour en Erasmus à l’Université de Keele, au Royaume-Uni, l’Ircom m’offre la possibilité d’une formation pratique et concrète. On se sent donc structuré, accompagné et équipé pour intégrer le monde du travail”.

Thibault l’affirme, il recommande sans hésiter l’Ircom, notamment à ceux qui hésitent encore après le bac, sur leur orientation. “C’est un bon mix entre la prépa, car il y a du travail, un encadrement et une promo, et l’Université pour la qualité des enseignements et des professeurs”. Après sa licence, Thibault envisage de présenter un master en Ressources Humaines, ayant découvert ce secteur grâce à ses deux stages.

Thomas, 22 ans

Les cours dispensés nous donnent des clés de compréhension du monde

Thomas, 22 ans, est actuellement en master gestion des territoires à Lyon 2, après avoir une licence humanités et sciences politiques décrochée à l’Ircom de Lyon. Pendant ses années “Ircom”, il a apprécié se découvrir une “soif d’apprendre” qui lui avait manqué pendant ses années lycées : “J’ai découvert le plaisir de se lever pour aller en cours le matin”, ironise-t-il volontiers avant de vanter le dynamisme de la formation proposée par l’Ircom et surtout la qualité des enseignements. “Les cours dispensés nous donnent des clés de compréhension du monde. On devient capable d’analyser, de critiquer et de comprendre. Notre curiosité est sans cesse stimulée, ce qui nous permet de nous intéresser à une quantité de domaines différents.”

Des capacités qu’il a mis en application lors de ses stages : “Je suis devenu vraiment curieux des gens et de leurs parcours, j’ai appris à écouter et cela me donne également envie de transmettre”. Alors qu’il s’est désormais orienté vers un master à la fac dans la perspective de travailler dans les politiques publiques, il a pris conscience que ses études à l’Ircom l’avaient très bien préparé à avait développé chez lui un véritable goût de l’apprentissage.

Aloïs, 25 ans

Nulle part ailleurs je n’ai trouvé cette bonne ambiance de promo.

Aloïs, 25 ans, a intégré le master management de la communication à l’Ircom d’Angers, après une prépa littéraire et une licence d’histoire. Actuellement en alternance en master 2, il partage son temps entre son poste à la communication interne d’une entreprise et ses cours, une semaine par mois : “Je suis vraiment heureux de ma formation qui, après avoir été assez généraliste en master 1, est actuellement très pratique et me sert au quotidien”.

Dans le cadre de son alternance, il a ainsi eu à monter seul un plan de communication pour l’entreprise qui l’emploie. “En ouvrant mes cahiers, j’ai retrouvé tous mes cours et ils m’ont beaucoup aidé à réussir cette mission. C’est là que j’ai pris conscience de tout ce que m’apporte ma formation à l’Ircom. En plus de l’encadrement et de la très bonne ambiance de petite promo, que je n’ai trouvé nulle part ailleurs dans mes études précédentes”.

En savoir plus

Informations, inscriptions et portes ouvertes sur ircom.com. A noter que les masters de l’Ircom ne sont pas sur la plateforme d’État, les demandes d’inscriptions se font directement sur le site de l’Ircom.

En partenariat avec l’Ircom

IRCOM.jpg

Tags:
ÉtudiantsformationVie professionnelle
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement