Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 23 avril |
Saint Georges
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

[EN IMAGES] Ils ont prié pour la vie

VEILLE-POUR-LA-VIE-6-FRANCOIS-REGIS-SALEFRAN.jpg

François Régis Salefran

Louis Bouffard, 23 ans est atteint de la myopathie de Duchenne, une maladie génétique dégénérative. Il a témoigné au cours de la veillée pour la vie.

La rédaction d'Aleteia - publié le 24/05/23

Les évêques d'Île-de-France et des centaines de catholiques se sont rassemblés mardi 23 mai au cours de la veillée pour la vie. Au programme : des temps de prière, de louange ainsi que des témoignages afin de s'élever contre la fragilisation de la vie.

Les évêques d’Île-de-France ont organisé une veillée de prière pour la vie, qui s’est déroulée le mardi 23 mai 2023 en l’église Saint-Germain-l’Auxerrois, à Paris. Au cours de celle-ci, les catholiques rassemblés pour l’occasion ont été invités à prier d’une seule et même voix pour la protection de la vie dans son ensemble.

Dans un message publié par le diocèse de Nanterre, les évêques regrettent la fragilisation de la vie, menacée par un “manque de respect pour la vie commençante ou finissante”. Outre les lois déjà existantes autorisant l’avortement, de nombreux débats liés à la constitutionnalisation de l’IVG mais aussi à la légalisation de l’euthanasie ne cessent en effet de déchirer l’opinion publique.

Témoigner de la grâce de la vie à travers sa faiblesse

Au cours de cette soirée, dont le thème choisi était “la vie en plénitude”, différents témoignages inspirants ont pu être livrés, ponctués par des temps de prière, de louange et une adoration eucharistique. Louis Bouffard, jeune étudiant de 23 ans, s’est notamment exprimé sur sa maladie génétique et dégénérative, la myopathie de Duchenne. “Choisir la vie, c’est aussi, malgré mon handicap, choisir de ne pas m’enfermer dans ma souffrance, mais de vivre pleinement l’instant présent”, a déclaré le jeune homme. Les participants ont également pu écouter la bouleversante histoire d’Axelle Hubert, dont le mari Léonard est mort de la maladie de Charcot. Malgré les renoncements et les sacrifices endurés, et la “torture d’être impuissante à soulager”, Axelle a témoigné de sa transformation à travers la terrible maladie de son époux : “Je ne voudrais pas redevenir celle que j’étais avant. Ce fut douloureux, décapant. Mais je ressors grandie de cette épreuve.”

De son côté, Violaine Roger est assistante sociale et infirmière. Fondatrice de “La maison des plus petits”, elle vient en aide aux enfants polyhandicapés de moins de 6 ans, privés de la présence de leurs parents. “Le Seigneur a fait tomber les écailles de mes yeux et m’a donné cette grâce immense de le rencontrer”, a-t-elle déclaré.

Découvrez en images l’émouvante veillée pour la vie

Tags:
Prièrevie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement