Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 01 mars |
Saint Aubin d'Angers
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Couple : il n’y a pas d’âge pour apprendre à se parler

COUPLE-SMILE-HAPPY-TALKING.jpg

Jacob Lund I Shutterstock

Mathilde de Robien - publié le 14/05/23

Une communication vraie et sincère est un pilier fondamental du couple. Un art qui s’acquiert au fil du temps. C’est dans cette optique que "Vivre et Aimer", mouvement engagé depuis 50 ans au service des couples, propose des outils et des sessions afin d’aider les couples à mieux communiquer.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Contrairement à ce que l’on voit régulièrement dans la presse people, tous les mariages ne finissent pas par un divorce. Un couple peut s’aimer dans la durée, même si ceux qui choisissent cette voie ne font jamais la Une des magazines. La preuve : la France compte 15 millions de couples sur son territoire : 72% sont mariés, 20% en union libre et 8% pacsés (Ined, 2018). Cela ne représente pas moins de 30 millions de personnes engagées et qui veulent s’aimer ! 

15 millions de couples qui ont besoin d’être accompagnés et encouragés ! Parce que la vie à deux n’est pas facile tous les jours. « Des tensions, il y a en a dans tous les couples », assure Georges-André Boivin, 45 ans, responsable national, avec sa femme Hélène, de la communication du mouvement Vivre et Aimer en France. Mais malgré les crises, divorcer, ou se séparer, n’est pas une fatalité. Mais alors comment tenir l’engagement dans la durée ? Comment dépasser les crises et faire durer son couple ? Pour Georges-André Boivin, cela tient à un choix, celui d’aimer l’autre, jour après jour. « Il y a quelque chose de simple et en même temps de magique : aimer dans la durée relève d’une décision. Cette simple notion permet de construire son couple sur une vie entière. »

Mais décider ne suffit pas. Il convient aussi de se donner les moyens d’honorer cette décision. Pour le mouvement Vivre et Aimer, mouvement spécialisé dans l’animation de sessions à destination des couples, le pilier fondamental du couple réside dans la communication. « Il ne s’agit pas de parler des faits, mais de ce que l’on ressent dans telle ou telle situation », souligne Georges-André Boivin. « Lorsqu’un couple se confie l’un à l’autre, le dialogue permet de se découvrir et de découvrir l’autre tel qu’il est. Cela fortifie l’amour. Même après 50 ans de vie conjugale, on a encore des choses à découvrir de l’autre ! » Sans compter que confier ses faiblesses, ses peurs, ses manques et se savoir aimé malgré tout est source de grande joie.

Ce week-end a été fondateur car nous avons eu l’occasion de partager ce que nous ressentions chacun de notre côté.

Autre bonne raison d’entretenir le dialogue : les projets de vie évoluent au fil du temps. Il est donc nécessaire de se parler en profondeur régulièrement, de se confier ses envies, ses besoins, ses rêves, afin d’affiner toujours davantage un projet commun. C’est ce qu’ont expérimenté Chantal et Laurent, parents de quatre enfants : « Ce week-end a été fondateur dans notre relation, car nous avons eu l’occasion de partager profondément ce que nous ressentions chacun de notre côté. Avec les années, nous étions embarqués dans une vie trépidante, entre le travail, les amis, la famille et nous ne prenions plus le temps d’échanger et de nous écouter », confie Laurent.

En outre, en temps d’épreuve, avoir l’habitude de partager ce que l’on vit permet d’affronter à deux les difficultés et d’avancer ensemble. « Il n’y en a pas un devant, et l’autre derrière », souligne Georges-André Boivin.

Deux sessions différentes

Pour apprendre à communiquer et se donner le temps de dialoguer, Vivre et Aimer propose deux types de sessions : « Amour et Engagement », destinée aux couples qui démarrent un projet de vie à deux, et « Aimer dans la durée » pour les couples ayant déjà quelques années de vie commune. Chaque session se déroule au cours d’un week-end. L’occasion d’entendre le témoignage de couples sur des sujets aussi variés que les projets, l’écoute, le pardon, la connaissance de soi, la sexualité… et de se retrouver en couple pour échanger dans l’intimité.

« Dans ma famille, nous n’exprimons pas clairement ce que nous ressentons », témoigne Frédéric après avoir participé à une session « Aimer dans la durée » à l’Abbaye de Cîteaux il y a quelques années. « Exprimer ses sentiments est même un aveu de faiblesse. La session m’a incité à m’exprimer encore plus en vérité, à me poser au-delà d’une simple réaction. A aller chercher au fond de moi mes sentiments les plus aboutis, les besoins qui parfois me font réagir. Moi qui suis foncièrement cartésien, je sais maintenant expliquer à moi-même ce que je vis. Je me connais mieux, et j’apprends à lire dans le cœur de Christine ce qui l’anime, la peine, ou lui fait peur. »

Écrire permet d’être sincère dans la manière de s’exprimer.

Un des outils de Vivre et Aimer : les lettres. Pendant les sessions, les couples sont invités à s’écrire. La session « Aimer dans la durée » apprend notamment aux couples à écrire une lettre d’Amour, dans laquelle chacun confie ses joies, ses peines, ses difficultés, ses sentiments. « Lorsqu’on est en face à face, le langage non verbal peut fausser, ou freiner un échange. Écrire permet d’être sincère dans la manière de s’exprimer », explique Georges-André Boivin. Ce n’est qu’une fois la lettre lue par l’autre que vient le temps du dialogue.

Une pratique que le mouvement invite à faire au moins une fois par mois, et que Christine a adoptée : « Lorsque j’en ressens le besoin, je sors mon cahier pour écrire une lettre d’Amour à Frédéric », témoigne-t-elle. « Je m’aperçois que l’écriture des sentiments et des besoins est bénéfique pour nous deux. Notre dialogue qui en découle est salvateur, notamment lors de nos tensions. Nos incompréhensions s’estompent grâce au don de l’écoute entière de l’autre sans jugement. Quelle joie de se sentir lue, relue et de pouvoir dialoguer ensemble dans la bienveillance et le respect de chacun ! », se réjouit-elle.

Un manifeste pour un amour durable

Convaincu que l’amour d’un couple, en rayonnant, peut changer le monde, Vivre et Aimer a rédigé un manifeste pour porter la voix de ces couples qui, chaque jour, prennent la décision d’aimer leur conjoint, de manière anonyme et discrète. Dans ce manifeste, le mouvement propose aussi dix attitudes qui contribuent à faire durer le couple comme respecter notre bien-être et celui de l’autre, soutenir l’évolution personnelle de son conjoint, ou encore être à l’écoute de ses rêves. Des propositions que chaque couple est appelé à faire siennes, afin de s’aimer dans la durée et de témoigner, aux yeux du monde, de la force donnée par la fidélité.

Se tenir par la main en public, oser se montrer amoureux et joyeux, s’ouvrir aux autres… sont autant de manières de témoigner de cet amour. Pour Georges-André Boivin, un couple qui rayonne peut transformer le monde : « Voir un couple qui resplendit, qui vit quelque chose de différent dans sa relation à l’autre, cela fait du bien, cela redonne de l’espérance et rejaillit autour de lui. »

En partenariat avec Vivre et Aimer

VA.jpg
Tags:
Couple
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement